Encore une expulsion a partir du centre de rétention de Lyon Communiqué CSRA

Publié le :

Ce jeudi 6 octobre Monsieur Tahar Besseghier, surnommé "Rambo", figure bien connue des Grenoblois pour ses animations de danseur musicien dans le centre ville et le tram, arrivé en France en 2001, il y a donc bientôt 15 ans, après les terribles massacres de Relizane (Algérie) doit être expulsé ce jeudi 6 octobre 2016 du centre de rétention de Lyon.
Les Préfectures de l’Isère et de la Savoie refusent de suspendre l’exécution de cette mesure, alors que - outre sa longue présence en France - il est toujours marié avec une ressortissante française.
Il était très apprécié par le Père Jean Fréchet et l’est toujours à travers les bénévoles de l’association Saint Paul. Faut-il préciser que Tahar Besseghier lui-même victime du terrorisme en Algérie, n’a pas hésité à porter secours à une femme agressée à la gare.

Nous ne pouvons accepter cette reconduite en Algérie où ne l’attendent que des souvenirs sanglants et où il court les plus grands risques. Une expulsion qui s’ajoute à beaucoup de refus de séjour pris à l’encontre de ressortissants algériens et d’autres nationalités, intégrés depuis plus de dix ans dans notre pays, menacés aussi d’expulsion.

Le Comité de Soutien aux Réfugiés Algériens
La Présidente : Marie Thérèse Lloret

Point de vue sur...

AgendaTous les événements