Les Samedis de la Palestine

Publié le : - Date de modification :
  • Non aux liaisons dangereuses de banques françaises avec la colonisation israélienne !
    Campagne nationale engagée avec les partenaires de la campagne Orange (CGT, Union syndicale Solidaires, CCFD-Terre Solidaire, Ligue des droits de l’Homme, FIDH, Al Haq-ONG palestinienne) : le système bancaire israélien constitue un outil essentiel de la politique de colonisation, au même titre que certaines grandes entreprises israéliennes qui fournissent des services aux colonies. Des banques et assurances françaises ont des liens financiers – des participations directes ou par le biais de fonds d’investissement - avec ces banques et entreprises israéliennes.
    Cette campagne vise à faire pression sur ces banques et assurances, pour qu’elles mettent fin à ces "liaisons dangereuses avec la colonisation".
    Plus d’informations sur cette campagne

    Stand d’information de l’AFPS (Association France Palestine Solidarité)

    Grenoble, Félix Poulat

  • Le 6 février, la Knesset a adopté la loi "légalisant" le vol des terres palestiniennes au profit des colonies non officiellement reconnues par Israël. C’est une provocation et un défi lancé à la face du monde. En réponse, l’Union Européenne a simplement reporté sine die le conseil d’association dont l’objet était le "rehaussement" des relations UE-Israël. C’est la moindre des réponses qu’elle pouvait faire.
    Car c’est de réactions à une toute autre échelle dont les Palestiniens ont besoin aujourd’hui. Et la France peut et doit prendre des mesures politiques à hauteur de la gravité de la situation :

    • Non à l’opération de "blanchiment" de la colonisation
    • Mise en œuvre immédiate des dispositions contenues dans la résolution 2334 du conseil de sécurité de l’ONU
    • Interdiction de l’entrée en France des produits et services issus de la colonisation
    • Reconnaissance de l’État de Palestine
    • Suspension de l’accord d’association UE/Israël

    Stand d’information de l’AFPS (Association France Palestine Solidarité)

    Grenoble, Félix Poulat

  • Campagne nationale "Les liaisons dangereuses de banques françaises avec la colonisation israélienne" lancée par l’AFPS, CCFD Terre Solidaire, CGT, FIDH, Al-Haq (association palestinienne de défense des droits de l’Homme), LDH et Solidaires : Le système bancaire israélien constitue un outil essentiel de la politique de colonisation, au même titre que certaines grandes entreprises israéliennes qui fournissent des services aux colonies. Des banques et assurances françaises (Crédit Agricole, Société Générale, groupe BPCE, BNP-Paribas, AXA) ont des liens financiers – des participations directes ou par le biais de fonds d’investissement - avec ces banques et entreprises israéliennes.
    Cette campagne vise à faire pression sur ces établissements qui utilisent l’argent que nous y déposons, pour qu’ils mettent fin à ces "liaisons dangereuses avec la colonisation".

    Stand d’information de l’AFPS (Association France Palestine Solidarité)

    Grenoble, Félix Poulat

  • Il y a 70 ans l’ONU votait la proposition d’un plan de partage de la Palestine mandataire en un État juif et un État arabe palestinien. S’en est suivie la création unilatérale de l’État d’Israël et la Nakba, la "catastrophe" qui par la terreur jeta 850 000 Palestiniens sur les routes de l’exil et causa la destruction de plus de 530 villages palestiniens. La résolution 194 des Nations unies qui assure leur droit au retour est à ce jour restée lettre morte....
    Le 15 mai est le jour de commémoration de la Nakba pour les Palestiniens, alors que les Israéliens célèbrent leur "indépendance" le 14 mai, jour de la déclaration unilatérale d’indépendance de l’État d’Israël.

    Venez nombreux vous informer et manifester votre solidarité à la case palestinienne !

    Grenoble, Félix Poulat

  • Liberté pour Salah Hamouri, il est innocent !

    Dans la nuit du mercredi 23 août, l’armée d’occupation est venue arrêter Salah Hamouri chez lui et l’a conduit dans une centre pénitencier de Jérusalem Ouest. Il a été entendu par un juge 20 minutes et a été ensuite placé à l’isolement. Il y est toujours. Il ‘a pas été entendu depuis. Aucun élément d’une quelconque accusation ne lui a été signifié, on est dans le cadre d’un "dossier secret. Le tribunal devait rendre sa décision 4 jours plus tard.
    Dimanche 27, la décision a été reportée de deux jours à la demande de l’armée pour les besoins de "l’enquête".
    Mardi 29 alors que ses avocats négociaient les conditions d’une remise en liberté sous contrôle, un ordre ministériel est arrivé demandant au tribunal de placer Salah en détention administrative pour 6 mois. Le tribunal ayant 48 heures pour confirmer ou contester la décision.
    Jeudi 31, les avocat de Salah ont obtenu 5 jours de délais pour pouvoir examiner la seule pièce qu’ils puissent obtenir : le PV de l’audition de 20 minutes du 23 août.

    Amplifions la mobilisation pour faire sortir les autorités françaises de leur silence afin qu’elles exigent le la part de Benyamin Netanyahu la libération de notre concitoyen.
    Affichons notre solidarité ! Distribution de tracts, signature de pétitions avec l’AFPS Isère Grenoble.

    Grenoble, Félix Poulat

Stand d’informations de l’AFPS Isère-Grenoble en solidarité avec le peuple palestinien, pour la reconnaissance de ses droits en vue d’une paix juste et durable au Proche-Orient.

Agenda solidaire

AgendaTous les événements