S’attaquer enfin à ce monde de plus en plus inégalitaire…

Publié le : , par  Jo Briant

S’il est un indicateur significatif du système dominant et aberrant qui nous est imposé c’est bien celui qui nous est rappelé par de nombreuses ONG, dont Oxfam, à savoir que huit personnes détiennent à elles seules autant de richesses que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. Un chiffre qui révèle l’ultra-concentration des richesses aux mains de quelques individus et met en lumière un système économique et politique qui profite aux plus riches au détriment des plus pauvres. En France, les 21 personnes les plus riches détiennent autant que les 40% les plus pauvres. Entre 1988 et 2011, les 10% les plus riches ont vu leurs revenus augmenter de 30%. Dans le monde, depuis 2015, les 1% les plus riches détiennent autant de richesses que les 99% restants. Faut-il ajouter - en ces temps de grand froid - qu’en France on recense au moins 200 000 SDF. En Isère, selon des données recueillies par de nombreuses associations, le 115 - le numéro d’urgence sociale - et les "maraudeurs" qui sillonnent les rues la nuit, on dénombre 4 000 personnes sans solution d’hébergement (2 000 dans la seule agglomération grenobloise). Et la réponse ne consiste pas - le moins qu’on puisse dire - à ouvrir quelques gymnases les quelques nuitées où la température descend en dessous de moins 6 degrés…

Au-delà de la dénonciation - oh ! combien justifiée - de ces monstrueuses inégalités et des exclusions de plus en plus massives dont sont victimes une part importante de l’humanité, ce qui est en cause c’est bien tout un modèle social, économique, productiviste, bancaire qui favorise les grandes entreprises et les plus riches. Entre un capitalisme débridé, le recours massif à l’évasion fiscale, à une numérisation incontrôlée et à une robotisation destructrice d’emplois, tout est à refonder et à repenser. Ce n’est pas le lieu ici de proposer tout un programme alternatif, auquel il est par ailleurs impératif. Mais le CIIP est bien déterminé - notamment à l’occasion des prochaines élections, sur lesquelles nous ne nous faisons aucune illusion - d’analyser les causes structurelles de ces inégalités et de ces exclusions de plus en plus insupportables. Quel autre type de développement promouvoir ? Quelles luttes mener pour la justice climatique et la souveraineté alimentaire ? Comment lutter contre les inégalités, notamment hommes-femmes ? Quelles solidarité développer avec les migrants victimes de toute une politique de rejet et de discrimination ? Et tant de défis inégalitaires…

Le CIIP est déterminé à se saisir tout au long de cette année 2017 de toutes ces questions et de tous ces défis. C’est bien un tout autre type de société et d’humanité que nous voulons, alors que se développe tout un processus de barbarisation et de "trumpisation" du monde. Nous comptons sur nos adhérents et nos amis, et sur les organisations associatives, syndicales et politiques, pour initier et développer initiatives et actions de solidarité… et imaginer un tout autre modèle de société.

Point de vue sur...

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017