Les liaisons dangereuses de banques françaises avec la colonisation israélienne

Publié le :

Les organisations AFPS, CCFD Terre Solidaire, CGT, FIDH, Al-Haq (association palestinienne de défense des droits de l’Homme), LDH et Solidaires se sont associées pour une campagne concernant les liaisons entre les banques françaises et la colonisation israélienne. L’objectif est que les banques concernées se désinvestissent des banques israéliennes, structurellement impliquées dans la colonisation.

Non aux liaisons dangereuses de banques françaises avec la colonisation israélienne !

La colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés viole le droit international (4e convention de Genève) : en perpétuant l’occupation, le gouvernement israélien bloque toute solution politique de paix juste et durable, et entrave tout développement économique palestinien.

Le système bancaire israélien "structurellement" acteur de la colonisation :

  • Finance des programmes de construction de logement dans les colonies
  • Accorde des crédits aux entreprises présentes dans les colonies
  • Installe des agences bancaires dans les colonies.

De leur côté, de grandes entreprises israéliennes fournissent à ces colonies les services de base, eau, électricité, télécommunications...

C’est pour cette raison que nombre de fonds de pension et banques ont désinvesti leurs actifs des banques israéliennes : PGGM aux Pays Bas, FDC au Luxembourg, Storebrand en Norvège, United Methodist Church aux États-Unis, Danske Bank au Danemark…

Et pourtant un certain nombre de banques et assurances françaises ont directement ou par le biais de fonds d’investissement des liens financiers avec ces banques et entreprises : c’est notamment le cas du Crédit Agricole, de la Société Générale, des Banques Populaires-Caisses d’Epargne, de BNP Paribas, d’Axa.

Ces banques et assurances françaises doivent mettre fin à tout lien financier avec ces banques israéliennes et entreprises qui participent à la colonisation.

L’occupation israélienne c’est :

  • L’occupation continue des territoires palestiniens
  • L’annexion illégale de Jérusalem-Est
  • La construction du mur sur les territoires palestiniens
  • L’implantation de colonies dans les territoires occupés
  • Le blocus illégal de Gaza, "immoral" selon le Secrétaire général de l’ONU


C’est le principal obstacle à la paix et à la création d’un État palestinien

Que faire ?

  • Si vous êtes client d’une de ces banques (Société générale, BNP Paribas, Banque Populaire, Caisse d’épargne, AXA, Crédit agricole), écrivez à à votre agence bancaire afin de les interpeller sur la question : Consulter et télécharger la lettre type aux agences bancaires sur le site de l’AFPS
    Si vous envoyez ce courrier, merci d’en informer l’AFPS38 pour le suivi de la campagne.
  • Faites connaître cette campagne auprès des citoyens, des élus, des médias. La campagne n’en sera que plus efficace.

Contact : AFPS - Le Patio, 97 galerie de l’Arlequin 38100 Grenoble
Courriel
Site web

Campagnes d’action

AgendaTous les événements