Sélection documentaire : Racismes et discriminations croisées

Publié le : - Date de modification :
  • Rencontre-expression théâtrale-débat :
    dès 18h30 : Accueil et table de presse
    19h : Intervention de Nasima Moujoud, maitresse de conférences en anthropologie, Université Grenoble Alpes
    19h45 : Intervention/expression théâtrale du groupe "La Pagaille"
    20h30 : Débat dans la salle, avec Nasima Moujoud et la troupe "La Pagaille" : Quelles formes revêt le racisme aujourd’hui ? Comment le combattre ? Comment promouvoir une société multiculturelle sur la base d’une égalité des droits ?
    21h15 : Poursuite des échanges autour d’un buffet.

    Organisé par le Centre d’Information Inter-Peuples et le groupe de théâtre populaire La Pagaille, dans le cadre de la Journée internationale contre le Racisme et les Discriminations

    Grenoble, Maison des Associations
    6, rue Berthe de Boissieux

Sélection documentaire élaborée à l’occasion du 21 mars : Journée internationale contre le Racisme et les Discriminations : le CIIP et le groupe de théâtre populaire populaire La Pagaille ont invité Nasima Moujoud, pour une soirée sur les formes que revêt le racisme aujourd’hui : Comment le combattre ? Comment promouvoir une société multiculturelle sur la base d’une égalité des droits ?

Les documents cités peuvent être consultés librement au CIIP ou empruntés moyennant une participation aux frais. Ils ont été sélectionnés dans les bases de données du réseau Ritimo dont fait partie le Centre d’Information Inter-Peuples.

Des films

Mes identités nationales
SEBAN, Pablo - TOULOUSE : COOPERATIVE DU VENT DEBOUT, 2012/10, 1 DVD, 60 mn.
A travers sa conférence gesticulée, Pablo Seban nous amène à réfléchir sur nos multiples identités, sur le racisme et les différentes formes qu’il peut prendre. Il aborde des thématiques d’actualité comme la loi sur le voile, explique la mécanique raciste et permet de lancer un débat sur ce qu’est, au fond l’identité. En avons-nous une ou plusieurs ? Il explicite la différence entre "l’acte" raciste et le "racisme".
http://www.recit.net/?Mes-identites-nationales

Il paraît qu’eux
RUGGERI, Greg - ATHIS MONS : ASSOCIATION YA FOUEI, 2011/01, 1 DVD, 100 mn.
16 courts-métrages sur les préjugés concernant la couleur de peau, mais aussi les femmes, les enfants et les handicapés. L’absurdité des situations de discrimination mise en avant dans ces films est tournée à la dérision et permet une mise en lumière ludique et humoristique des clichés que l’on peut avoir sur l’Autre.

Voix & Faits, le racisme existe, il faut le faire entendre
ACOR SOS RACISME (SUISSE) - LAUSANNE (SUISSE) : ASSOCIATION ROMANDE CONTRE LE RACISME (ACOR) SOS RACISME, 2007, 2 DVD, 300 mn.
Qu’est-ce qu’un acte raciste ? Qui est raciste ? Pourquoi ? Qui en sont victimes ? Comment le vivent-elles ? Qu’est-ce qui fait si mal ? De quoi ont-elles honte ? Comment le disent-elles ? Quelles en sont les conséquences ? Comment les combattre ? L’ensemble des documents filmés, en donnant la parole aux personnes qui subissent dans leur quotidien la violence raciste, constitue une boîte à outils pour les animateurs et éducateurs, les enseignants et formateurs et toutes les personnes concernées.

Des livre(t)s

L’ordre et la force
DAILLERE, Aline - PARIS : ACTION DES CHRETIENS POUR L’ABOLITION DE LA TORTURE (ACAT) FRANCE, 2016, 1 fichier pdf, 112 P.
La fréquence des violences policières en France est loin d’être anodine. Alors que les victimes se comptent par dizaines, les forces de l’ordre françaises jouissent d’une relative impunité. Sur les 89 situations de violences policières survenues en France entre 2005 et 2015 et examinées dans ce rapport, seules 6 ont fait l’objet de condamnations à ce jour... Ce rapport révèle une certaine forme de discrimination et présente le calvaire enduré par les victimes et leurs proches pour obtenir justice. Il explore un sujet tabou et largement ignoré de tous. Brisons le silence.
https://gallery.mailchimp.com/ecc3a0462fe2da1f694571804/files/R_VP_INT_BLEU_web_pp.pdf

Répondre aux préjugés sur les migrations
RITIMO MERLANT, Myriam - PARIS : RESEAU D’INFORMATION ET DE DOCUMENTATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE ET LA SOLIDARITE INTERNATIONALE (RITIMO), 2016/12, 64 P.
Cette troisième édition du "Petit Guide de Survie" sur les migrations démonte 10 préjugés qui sont souvent exprimés dans la vie courante, ainsi que par certains politiques et dans les médias. Le guide donne des arguments chiffrés pour permettre de résister à ces idées fausses et de valoriser la citoyenneté internationale.

Lutter contre les préjugés sur les migrants
CIMADE - PARIS : CIMADE, 2016/10, 24 P
Ce petit document tente de répondre à un certain nombre de préjugés... Tout cela sous forme de pastilles : Vrai ou faux ? Le saviez vous ? Halte aux idées reçues ! On l’oublie souvent...
http://www.lacimade.org/wp-content/uploads/2016/10/La_Cimade_Petit_Guide_Prejuges_2016.pdf

Ce qu’on dit des Rroms (et ce qu’il faut savoir)
DACHEUX, Jean-Pierre - NEUVY EN CHAMPAGNE : LE PASSAGER CLANDESTIN, 2015/03, 97 P.
Ce livre retrace l’histoire des Rroms en Europe, et tente d’en finir avec les préjugés véhiculés par les médias et les pouvoirs publics.

Les Roms, population discriminée
LAURENT, Adèle MONTIGNY, Fabienne ; WALLAERT, Francine - BOULOGNE SUR MER : CENTRE DE DOCUMENTATION D’INFORMATION ET D’ANIMATION POUR LE DEVELOPPEMENT ET LA SOLIDARITE INTERNATIONALE (CDSI), 2015, 88 P.
La première partie de ce dossier présente les Roms, leur histoire, leur culture, leurs droits, leurs apports dans la culture française et européenne. La seconde partie est axée sur l’éducation aux médias, la vision qu’ils donnent des Roms. La troisième partie propose des pistes pédagogiques sur les discriminations et les Roms.

Pour les Musulmans
PLENEL, Edwy - PARIS : LA DECOUVERTE, 2014/09, 124 P.
En temps de crise économique, sociale et politique, en temps de montée des ténèbres, la fabrication du bouc émissaire est bien utile pour détourner des vraies questions. Comme les Juifs hier, aujourd’hui est construite l’image des Musulmans dangereux, par nature aussi, pour la république. Alors en écho au "Pour les Juifs" de Zola, Edwy Plenel lance "un cri de colère contre un climat malsain" et démontre comment le racisme, la xénophobie ne sont jamais spontanés mais toujours suscités par le haut, par ceux qui nous gouvernent.

Ceux qu’on appelle les Roms
COLLECTIF NATIONAL DROITS DE L’HOMME ROMEUROPE - PARIS : COLLECTIF NATIONAL DROITS DE L’HOMME ROMEUROPE, 2013, 22 P.
Un livret pour déconstruire les principaux préjugés ancrés dans l’opinion publique sur les ressortissants européens vivant en condition de grande précarité en France et que l’on appelle "Roms" ». Cet outil vise aussi à permettre au public de s’informer davantage sur les réalités vécues par ces personnes.
http://www.romeurope.org/IMG/pdf/20130613_guide_ceux_quon_appelle_les_roms-web-2.pdf

Les nouvelles frontières de la société française
FASSIN, Didier - PARIS : LA DECOUVERTE, 2012/08, 599 P.
Document centré sur la problématique de la notion de frontière, vue de manière très diversifiée : historique, juridique, économique, ethnosociologique, psychiatrique, etc. Les frontières dites extérieures plus traditionnelles, et intérieures en plein changement, qui traversent la société française sont présentées, analysées et discutées sous les deux aspects fondamentaux de la question historique de l’immigration et sur la question d’actualité forte de la "racialisation" vécue, installée, développée en France et en Europe.

Atlas des Tsiganes
DELEPINE, Samuel - PARIS : AUTREMENT, 2012/04, 96 P.
Tsiganes, Roms... les raccourcis vont bon train. A preuve, la stigmatisation et l’amalgame entre gens du voyage français et migrants roms roumains. L’histoire et la diversité des Tsiganes sont ignorées. Migrants, nomades ou sédentaires, ils se heurtent partout en Europe et plus ou moins violemment aux problèmes d’emploi, de santé, de logement ou de scolarisation. Leur point commun : être catalogués comme une catégorie ethnique ignorante de leur diversité. Cet atlas remet en cause l’existence d’un "problème public rom", analyse la question, déconstruit les clichés et explore la diversité des populations tsiganes.

Les Roms d’Ex-Yougoslavie, l’exil d’une minorité en quête de reconnaissance
CAFFOZ, Laura HENRY, Héléna ; SALVARANI, Ariane, 2012/02, 1 fichier pdf, 31 p.
Depuis 1992, les migrations des populations Roms en provenance des pays de l’ancienne Yougoslavie se sont intensifiées. Aux causes anciennes - privations économiques, représentations et préjugés anti-Roms - se sont ajoutées des situations d’apatridie causée par des mouvements de populations forcés, une exclusion sociale, économique et politique exacerbée, des droits fondamentaux bafoués... A partir de données livresques et d’entretiens de demandeurs d’asile roms de Grenoble, ce mémoire s’attache à comprendre les discriminations qui poussent ces Roms à l’exil et s’interroge : la perspective pour ces nouveaux Etats d’entrer dans l’Union européenne représente-t-elle une opportunité pour les populations roms ; quelles perspectives d’avenir pour celles-ci sur le territoire européen ?

Le droit à la non-discrimination
OZDEN, Melik CENTRE EUROPE TIERS MONDE (CETIM) - GENEVE (SUISSE) : CENTRE EUROPE TIERS MONDE (CETIM), 2011/06, 64 P.
La brochure donne la définition internationale du droit à la non-discrimination et son contenu. Elle indique les obligations des Etats et les mécanismes de contrôle mis en œuvre.

Il paraît qu’eux... le mag : Petit manuel de lutte contre les préjugés
Association YA FOUEÏ - ALFORTVILLE : ATELIERS DEMAILLE, 2011, 33 P.
L’association Ya Foueï propose ce petit manuel de lutte contre les préjugés. Il est composé de plusieurs entretiens menés avec des spécialistes des questions d’égalité. Il aborde la problématique sous un angle original et pédagogique. Pensé spécialement pour le public jeune, il est présenté comme une BD ; il est rempli d’anecdotes et de citations pour prolonger la réflexion et amorcer les débats.
http://ilparaitqueux.edoo.fr/69/le-magazine.html

Musulmans et islamophobie en Europe
GEISSER, Vincent - PARIS : LA DECOUVERTE, 2010/08, P. 159-165
En 2010, l’Union européenne (UE) comptait 15 millions de musulmans sur une population de 466 millions d’habitants. De ce fait l’islam participe pleinement des dynamiques internes des pays membres de l’UE. Cela suscite des débats contradictoires, des mobilisations sociopolitiques mais aussi des phénomènes de peur et de rejet.

Ruptures postcoloniales : les nouveaux visages de la société française
- PARIS : LA DECOUVERTE, 2010, 539 P.
Les auteurs de ce livre apportent un éclairage original sur les courants mal connus en France des études post-coloniales. Ils tentent de comprendre pourquoi ces courants engagent tant d’oppositions et de fantasmes et examinent la société française à l’épreuve des perspectives postcoloniales.

Droit du sol
MASSON, Charles - BRUXELLES (BELGIQUE) : CASTERMAN, 2009/03, 440 P.
Des milliers de Comoriens clandestins venus d’Anjouan à bord de barques dénommées les kwassas tentent chaque année de s’installer à Mayotte distante de seulement 70 km. L’île française, dont le produit national brut est neuf fois supérieur à celui des Comores, représente pour eux un eldorado économique. A partir d’histoires tirées de son expérience de médecin, l’auteur nous retrace en bande dessinée la vie de ces clandestins, celle des humanitaires français, des "expatriés"...

Jeunes Maghrébins de France : la place refusée
PERRIN, Evelyne - PARIS : L’HARMATTAN, 2008, 206 P.
Issue d’une vaste enquête auprès d’une centaine de jeunes d’origine maghrébine en France, cette étude fait un état des lieux des discriminations qui sévissent sur tous les plans : éducation, accès au travail, au logement, aux loisirs, à la vie culturelle, religieuse, politique, et dénonce la relégation et la stigmatisation qui pèsent sur cette partie de la population.

Du racisme français : quatre siècle de négrophobie
TOBNER, Odile - PARIS : ARENES, 2007, 301 P.
Depuis le Code noir édicté par Colbert sous Louis XIV en 1685, qui réduisait les esclaves à des "biens meubles", rares sont les intellectuels français qui ont remis en question le socle raciste sur lequel repose notre regard sur les "Noirs", africains ou antillais. Les récentes saillies négrophobes d’Hélène Carrère d’Encausse ou de Nicolas Sarkozy, pour ne citer qu’eux, sont la continuité de préjugés nourris depuis quatre siècles. Citations et références à l’appui, l’auteure démontre la place particulière, héritée d’une longue tradition soigneusement occultée, que le racisme occupe en France.

Coloniser, exterminer : Sur la guerre et l’Etat colonial
LE COUR GRANDMAISON, Olivier - PARIS : FAYARD, 2005, 365 P.
Quelles furent les spécificités des conflits coloniaux engagés par la France en Afrique du Nord et ailleurs ? La conquête puis la colonisation meurtrières de l’Algérie doivent être considérées comme une sorte de vaste laboratoire… S’appuyant sur la littérature et quantité de documents, cette étude éclaire les particularités du conflit qui s’est déroulé entre 1954 et 1962, mais aussi les violences extrêmes et les guerres totales qui ont ravagé le Vieux Continent au cours du XXe siècle.

L’esclavage, la colonisation, et après...
WEIL, Patrick DUFOIX, Stéphane - PARIS : PRESSES UNIVERSITAIRES DE FRANCE (PUF), 2005/01, 630 P.
Quel est l’héritage de la colonisation à la fois pour les populations colonisées et aujourd’hui leurs descendants mais aussi pour les pays colonisateurs ? Cette question amène à s’interroger sur la relation entre pays colonisés et colonisateurs, mais aussi entre ressortissants de ces pays. Les représentations mentales, le racisme, le problème de l’intégration continuent de se poser cruellement.

La fracture coloniale : La société française au prisme de l’héritage colonial
BLANCHARD, Pascal BANCEL, Nicolas ; LEMAIRE, Sandrine - PARIS : LA DECOUVERTE, 2005/09, 310 P.
Un demi-siècle après la défaite du corps expéditionnaire français à Dien Bien Phu, la mémoire collective des Français demeure hantée par son passé colonial, notamment par ce rapport complexe à l’Autre. Dans cette perspective, trois auteurs ont réuni des contributions de spécialistes de diverses disciplines autour des deux grands thèmes que sont l’histoire coloniale et enjeux de mémoire ainsi que les liens entre République, intégration et post colonialisme. Relations entre immigrés et "Français de souche", relégation dans les banlieues, blocage de l’intégration, inégalités sociales, confrontations et débats sur l’Islam, la laïcité sont autant de manières dont les héritages coloniaux font aujourd’hui sentir leurs effets dans la société française.

Français comme les autres ? Enquête sur les citoyens d’origine maghrébine, africaine et turque
BROUARD, Sylvain TIBERJ, Vincent - PARIS : PRESSES DE SCIENCES PO, 2005, 157 P.
La mise en cause multiforme des Français originaires du Maghreb, de Turquie ou d’Afrique, pose la question du modèle républicain d’intégration. Religion, comportements politiques, systèmes de valeurs, intégration et égalité des chances, identité et sentiment communautaire sont analysés, mais aussi les relations hommes - femmes, l’antisémitisme et la réislamisation. Cette enquête portant sur un large échantillon de Français d’origine immigrée, comparé à un échantillon miroir de la population française met à mal toute une série de poncifs et de clichés qui circulent sur ces Français issus de l’immigration africaine et turque.

Les minorités ethniques dans l’Union européenne : politiques, mobilisations, identités
ARNAUD, Lionel - PARIS : LA DECOUVERTE, 2005, 254 P.
Les difficultés rencontrées par les populations issues de l’immigration à l’école, dans les loisirs, pour trouver du travail ou se loger, ne tiennent pas à un quelconque "statut d’étranger" mais bien à celui de "minorité ethnique", caractérisé par l’apparence physique et par un mode de vie perçu comme "étranger". Cette proposition justifie le titre de l’ouvrage, dont la première partie s’intéresse à la manière dont la politique de l’Union européenne influence ou non la construction identitaire des minorités ; les études de cas s’appuient sur des enquêtes de terrain concentrées sur quatre pays : la France, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et l’Italie, cette dernière restée longtemps un pays d’émigration. La seconde partie présente les nouveaux parcours d’intégration observés dans plusieurs villes et montre que l’implication dans des collectifs d’action locaux joue un rôle moteur dans la revalorisation de l’identité.

Histoire des Français venus d’ailleurs de 1850 à nos jours
VIET, Vincent - PARIS : PERRIN, 2003/12, 379 P.
L’auteur présente ici une histoire des "Francétrangers". Ce que le droit de la nationalité refuse d’admettre, les effets de la colonisation et de la décolonisation, les guerres, les besoins en main d’oeuvre, le brassage des cultures et des modes de vie l’ont imposé. Car l’identité des Français et des étrangers n’est pas seulement du ressort de l’Etat-nation qui cherche à intégrer ou à fabriquer des étrangers ; c’est aussi le fait de chacun et de ceux qui l’entourent.L’auteur en conclusion propose un nouveau mot : le "migré" (ni immigré, ni migrant), celui qui a atteint le bout de son voyage.

Marianne et les colonies : une introduction à l’histoire coloniale de la France
MANCERON, Gilles - PARIS : LA DECOUVERTE, 2003, 318 P.
Depuis le début de la traite négrière jusqu’aux indépendances, la France a commis de nombreux crimes. Or, depuis la Révolution française, ces actes ont été déniés par un discours qui avait pour base que l’universalité des Droits de l’Homme admettait une exception : les "peuples mineurs et barbares" ne pouvaient prétendre à cette universalité. Si ce discours a été abandonné (c’était aussi celui des III, IV et Ve Républiques) après les indépendances, aucune autorité politique n’a admis qu’il avait existé. Seule la vérité historique et politique sur cette période permettra de tourner la page.

Calendrier des crimes de la France outre-mer
MOREL, Jacques - PARIS : ESPRIT FRAPPEUR, 2001, 304 P.
Ce calendrier décrit l’action de la France outre-mer depuis la promulgation du Code Noir, à l’opposé des clichés d’une France généreuse et "patrie des droits de l’homme". L’auteur montre que l’Etat français continue d’enfreindre ces droits.

Kit pédagogique : idées, ressources, méthodes et activités pour l’éducation interculturelle informelle avec des adultes et des jeunes
CENTRE EUROPEEN DE LA JEUNESSE - STRASBOURG : CENTRE EUROPEEN DE LA JEUNESSE (CEJ), 1995/09, 246 P.
Ce dossier pédagogique donne les pistes pour comprendre et accepter nos différences culturelles. Il tente d’aller au-delà des clichés et fait prendre conscience des images stéréotypées qui sont à l’origine de notre attitude face à l’autre. Enfin, il propose des méthodes pour éduquer le public jeune à l’interculturalité. La partie A propose les concepts-clés et les bases de l’éducation interculturelle : 1. Les enjeux, les problèmes et leurs origines ; 2. Comprendre la différence et la discrimination ; 3. L’éducation interculturelle, une approche positive de la différence. La partie B propose des activités et des méthodes d’animation : 42 fiches (niveau 0 à 3) selon le schéma suivant : thème abordé, objectifs, durée, taille du groupe, préparation, instructions, compte rendu et évaluation, conseils pour l’animateur, variantes, suggestions de suivi.

Dans les revues

France : Roms, elles ouvrent une voie
RIGAUX, Marianne CHOMBART DE LAUWE, Lucile - In : FEMMES ICI ET AILLEURS, Printemps 2016 (01/03/2016), N°14, P. 42-53
Femmes, citoyennes européennes et Roms, elles ont en commun de se battre au quotidien, pour leur logement, pour leur travail, leur famille, leurs droits. Dans leurs parcours, une multitude d’obstacles et souvent une rencontre déterminante. Portrait de six femmes qui font mentir les clichés sur les Roms.

Antisémitisme : penser les plaies
AMNESTY INTERNATIONAL SECTION FRANCAISE - In : LA CHRONIQUE D’AMNESTY, juin 2015 (01/06/2015), N°343, P. 10-19
Les actes islamophobes et antisémites sont en forte progression en 2014-2015. Pour Amnesty International, toutes les discriminations sont à combattre. En France, le recul de la tolérance est alarmant ; aux discours s’ajoutent des actes haineux. Il s’agit de "décommunautariser" la lutte antiraciste, pour faire reculer la haine de l’autre et repenser la fraternité, pour avancer vers plus de tolérance et de compréhension réciproque.

Les jeunes Roumaines sont des garçons comme les autres
VUATTOUX, Arthur - In : PLEIN DROIT, mars 2015 (01/03/2015), N°104, P. 27-30
Lors d’une enquête sociologique menée en Île-de-France afin d’éclairer qualitativement les biais de genre dans la chaîne judiciaire concernant les mineurs (justice civile et justice pénale), le cas des "jeunes filles roumaines" - repérées et nommées ainsi par les professionnels de la justice des mineurs - est apparu comme un cas limite. Échappant aux schémas genrés qui président habituellement à la justice des mineurs, ces jeunes filles sont largement pénalisées et connaissent fréquemment un traitement judiciaire d’exception, révélateur des discriminations multiples vécues par les Roms sur le territoire français.

Racisme : entre exclusion sociale et peur identitaire
CETRI - In : ALTERNATIVES SUD, 01/06/2010 (01/06/2010), VOL. 17, N° 2, 176 P.
Le racisme se modifie au gré des évolutions des sociétés contemporaines. Les changements sociaux vers plus d’hétérogénéité peuvent réveiller les affirmations identitaires qui peuvent être instruments d’intégration ou d’exclusion. La promotion de la diversité articulée à la quête d’égalité peut être motrice d’émancipation.

Télécharger la sélection en pdf :

PDF - 261.3 ko

Consulter notre catalogue

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017