Camp Valmy : Lettre ouverte au maire

Publié le : - Date de modification :

Monsieur Le Maire,

Ce jeudi 20 avril, nous nous sommes présentés devant la mairie suite à votre demande d’expulsion en référé au tribunal administratif, concernant le camp de Valmy.

Vous nous avez envoyé les polices municipale et nationale comme seules interlocutrices.

Vous avez refusé de nous donner un rendez-vous, réponse que la police municipale nous a transmise.

Nous vous rappelons vos engagements de campagne :

  • "nous assurerons le droit à l’hébergement"
  • "nous faciliterons la fluidité des parcours de l’hébergement d’urgence vers le logement de droit commun"
  • "la Ville accompagnera juridiquement les demandeurs d’asile dans leurs démarches"
  • "nous accompagnerons la transformation de m2 de bureaux vides en logements"
  • "nous userons du droit de préemption sur les logements privés dégradés pour leur transformation en logements conventionnés ou sociaux".

Vous revendiquiez alors que "Grenoble redevienne une terre d’accueil" ;

Nous vous demandons, Monsieur le Maire, un rendez-vous très rapidement, avant le jeudi 27 avril, date à laquelle le Tribunal administratif de Grenoble doit rendre son verdict.

Premiers signataires : les habitants de Valmy, la Patate Chaude, Roms Action, le DAL, l’Assemblée des mal-logés, RESF 38, RUSF 38, le CIIP, la LDH 38, le CSRA, la Pastorale des Migrants, le CCFD, la Cimade Grenoble, le Syndicat mixte des travailleurs sans-papiers, la CGT 38, Osez le féminisme, Association iséroise des Amis des Kurdes, ACIP-Asado, Solidaires Isère.

Agglomération grenobloise

AgendaTous les événements