Solidarité avec les Marocains manifestant contre la répression dans le Rif

Publié le : , par  CIIP

L’union locale des syndicats d’El Hoceima (une ville portuaire de la province marocaine du Rif) a publié le 27 mai dernier un communiqué dénonçant l’accroissement de la répression à l’encontre des manifestations populaires pacifiques dans le Rif :

Le territoire d’El Hoceima a vécu ces deux derniers jours un climat de siège sécuritaire terrifiant et une large campagne d’arrestation d’activistes du mouvement populaire < Hirak > dont le nombre a atteint en ce moment environ 26 personnes ...

Parmi ces activistes figure notamment l’animateur le plus connu du mouvement, Nasser Zefzafi. Ils ont tous été transférés à Casablanca. Compte tenu des pratiques de torture avérées des forces de répression au Maroc, on peut légitimement s’inquiéter sur leur sort…

Le communiqué intersyndical poursuit :

Ceci démontre l’orientation claire de l’État à adopter une approche sécuritaire pure dans le traitement des protestations justes et légitimes qui ont duré plus de 7 mois alors qu’on s’attendait que le Gouvernement initie un dialogue sérieux et responsable avec les comités du Hirak du territoire conduisant à une réponse aux revendications socio-économiques justes dont la légitimité a été reconnue par le Gouvernement. On s’attendait également qu’un programme de développement global soit élaboré et à même d’éliminer tous les aspects d’exclusion, de marginalisation et d’injustice que connait le territoire, et de répondre aux attentes pressantes des populations locales dans le cadre de la situation sociale très dure et du climat de tension sociale croissante dans tout le pays dénoncé par les protestations populaires qui se sont étendues aux autres villes et territoires marocains.

Plusieurs disparitions ont également été signalées, comme celle de Mohamad al-Arich. Ce directeur d’un site web d’actualités locales, Rif 24, a disparu. Son site et sa page Facebook sont désormais inaccessibles.

Dans cette situation sociale très tendue, qui fait tache d’huile dans l’ensemble du Maroc, le CIIP tient à exprimer toute sa solidarité avec les manifestants pacifiques qui réclament le respect de leurs droits de citoyens. Il soutient les revendications légitimes du mouvement "Hirak" et se joint à l’ensemble des organisations au Maroc et au niveau international, qui réclament la libération immédiate des militants pacifistes injustement incarcérés.

Fait à Grenoble, le 1er juin 2017

Communiqués

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017