Le rapport de Romeurope, un formidable outil pour réfléchir et agir !

Publié le : , par  Roseline Vachetta

Le collectif national Droits de l’Homme Romeurope a publié un dossier qui fourmille d’idées et de récits d’expérimentations permettant l’insertion des familles Roms en France. Une lecture stimulante pour l’été, utile pour la rentrée !

Sur la situation des personnes Roms, l’État et les collectivités territoriales se renvoient "la patate chaude" laissant entendre qu’il existe un réel danger d’invasion et une hostilité "naturelle" des autochtones à ces populations. Et pourtant, 15 600 Roms vivant en squats ou bidonvilles (d’après la Délégation interministérielle à l’accès à l’hébergement et au logement) sur une population de 66 millions d’habitants, ce n’est pas franchement une invasion !

Le rapport dénonce l’indécence de leurs conditions de vie, en raison de l’absence quasi totale d’eau potable, de sanitaires, de collecteurs de déchets. Pourtant malgré ces conditions de vie inhumaines et dégradantes, le plus souvent les familles construisent des abris de fortune stables, s’insèrent dans les différents réseaux permettant de se nourrir, se laver, se soigner, d’envoyer les enfants à l’école.
Ces liens tissés avec ténacité sont brisés par des expulsions à répétition qui, à chaque fois priorisent le droit de propriété (même quand il s’agit de propriétés publiques) sur celui à l’existence. Romeurop note que les expulsions non seulement ne résolvent rien, mais précarisent et donc paupérisent toujours plus les familles tout en les exposant davantage au racisme et à la stigmatisation.

Mais bonne nouvelle : le rapport développe une kyrielle d’alternatives positives à l’expulsion avec une vingtaine de propositions basées sur des expériences en cours de réalisation, ici en France ! On peut les classer en 3 catégories :

Infographie Romeurope - Proposition 2 : En finir avec l'expulsion systématique et contre-productive des lieux de vie {JPEG}D’abord mettre fin à l’errance. Tout faire pour stabiliser les personnes là où elles vivent tant qu’il n’y a pas de solution d’hébergement pérenne. Ce qui suppose d’interdire les expulsions dangereuses pour les habitants des bidonvilles et squats, dont le coût exorbitant pour un résultat évidemment non définitif pourrait utilement être réorienté vers la résorption de ces lieux indignes. Ce que font certaines villes. Stabiliser suppose d’humaniser les campements et de favoriser les domiciliations pour permettre l’accès aux droits.

Favoriser l’accès aux droits. Tels que la scolarisation, les soins et la prévention, l’accès aux dispositifs d’emploi et d’insertion. De nombreuses expériences réussies sont décrites dans plusieurs villes avec la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse), Médecins du monde, le Secours catholique, Resf...

Infographie Romeurope - Proposition 5 : Favoriser l'accès au logement autonome {JPEG}Prendre à bras le corps la question du logement. Dans plusieurs villes, l’utilisation des outils de la résorption de l’habitat indigne a permis aux habitants des bidonvilles d’accéder à du logement pérenne.

Enfin, rien ne se fera sans les habitants, d’où l’exigence d’entendre leur parole, de respecter leur rôle d’habitants et d’acteurs de leur propre vie. Cela s’accompagne aussi de la lutte intransigeante contre les discriminations, les préjugés, le racisme dont sont victimes les Roms. Il faut beaucoup d’explications, de médiations avec les voisins des camps, mais aussi une pénalisation forte des auteurs d’actes racistes, ce qui est loin d’être toujours le cas !

On finit la lecture de ce rapport, encore plus convaincu, que l’urgence pour supprimer squats et bidonvilles c’est bien la réquisition de l’ensemble de bâtiments inoccupés qui pourraient, si nécessaire, faire l’objet de chantiers d’insertion rémunérés. C’est là l’une de nos "utopies réalistes" !

Télécharger / lire le rapport "20 propositions pour l’inclusion des personnes vivants en bidonvilles et squats !" sur le site CNDH-Romeurope

20 propositions pour l’inclusion des personnes vivant en bidonvilles et squats !
COLLECTIF NATIONAL DROITS DE L’HOMME ROMEUROPE, TAOUSSI, Lisa - , 2017, 104 P.
Infographies pour illustrer les propositions.

Nos coups de cœur...

AgendaTous les événements