Argentine : mais où est Santiago Maldonado ?

Publié le : , par  CIIP

Traumatisé par les 30 000 victimes de la dictature (1976-1983), le peuple argentin veut savoir où se trouve le jeune Santiago Maldonado disparu le 1er août dernier alors qu’il participait avec les Autochtones Mapuche de Patagonie à une manifestation pour dénoncer le vol massif de leurs terres par une Compagnie détenue par un milliardaire italien, soutenu par les autorités argentines. C’est là que Santiago Maldonado a été vu pour la dernière fois, alors que ce jeune Argentin (28 ans) y avait trouvé refuge pour vivre en phase avec la nature qu’il affectionne. Une disparition qui s’ajoute aux 210 disparitions forcées, ces trente cinq dernières années, imputables aux agents de l’État, inventoriées par la Coordination contre la répression policière et institutionnelle.

¿Donde está Santiago Maldonado ? "Nous exigeons sa réapparition immédiate et en vie" {JPEG}Depuis début août de nombreux rassemblements et cortèges se forment inlassablement pour exiger avec constance sa réapparition immédiate et en vie. Une onde de choc puissante dans un pays traumatisé par la dictature où l’on a recensé 30 000 disparitions forcées d’opposants. Une plaie béante, qu’ont dénoncée et dénoncent encore inlassablement tous les jeudis à Buenos Aires les "Mères et grands-mères" argentines. Et alors que la plupart des militaires et des bourreaux n’ont pas été arrêtés et poursuivis. "Ces nouveaux enlèvements et ces nouvelles disparitions mettent en sérieux danger la démocratie", a déclaré Adolfo Perez Esquivel, Prix Nobel de la Paix argentin.

Avec nos amis argentins de Grenoble et les ex-réfugiés latino-américains nous exigeons aussi la réapparition immédiate de Santiago Maldonado et soutiendrons toute initiative qui serait prise.

Point de vue sur...

AgendaTous les événements