L’actualité brûlante des idées de Thomas Sankara 30 ans après

Publié le :

Thomas Sankara a été président du Burkina Faso de 1983 au 15 octobre 1987, date de son assassinat dont les commanditaires courent toujours. Il n’a été président que 4 ans mais il a fortement marqué son pays. Ses actions et idées maîtresses restent d’une actualité brûlante...

Il conduisait une révolution en rupture totale avec le néocolonialisme. Il refusait les logiques libérales et visait la souveraineté économique et alimentaire, en s’engageant notamment le premier dans la lutte contre la désertification. Il a été un précurseur sur le droit à la santé et l’éducation pour toutes et tous. Convaincu que l’émancipation des femmes était un enjeu essentiel pour elles et pour le Burkina Faso, il promut le respect de leur dignité et facilita leur accès à la vie publique. Opposant à la dette qui accable l’Afrique il fut un fervent panafricain.
30 ans après, cette ambition et ses idées restent d’actualité et sont aujourd’hui reprises sur le continent africain.
Il a osé inventer l’avenir !

Dossier de synthèse
CENTRE D’INFORMATION INTER-PEUPLES. - 2017/10, 28 p., 5 €

Vous pouvez vous procurer ce dossier au prix de 5 € soit en passant au local du CIIP (Maison des Associations- 1er étage- bureau 114) soit en le commandant (+ 3 € frais de port).

Introduction

Arrivé au pouvoir suite à un putsch dans un contexte d’insurrection populaire, Thomas Sankara n’a été président du Burkina Faso que 4 ans, jusqu’à son assassinat, mais il a fortement marqué son pays.
Ses actions et idées maîtresses restent d’une actualité brûlante : rupture avec le néocolonialisme et la dépendance aux entreprises internationales, rejet des politiques libérales contre les peuples, autonomie alimentaire nationale, attribution de terres aux paysans, bonification des sols et irrigation, lutte contre la désertification et la déforestation ; mais aussi, tout aussi vital : émancipation des femmes, rupture avec les pesanteurs du passé, développement de l’éducation et de la santé, rejet des modèles importés de l’occident. Fait important, il mena son combat en cherchant à promouvoir une Afrique libre et unie, libérée des guerres néocoloniales, de l’apartheid et de la dette.
Les populations du continent africain restent soumises à bien des difficultés et les luttes contre le néocolonialisme et ses conséquences, en particulier les régimes corrompus autoritaires, voire dictatoriaux, restent à l’ordre du jour. Heureusement elles sont largement menées aujourd’hui par des populations révoltées, en particuliers par la jeunesse qui se mobilise massivement, entre autre, dans des mouvements inédits : les mouvements citoyens. Ceux-ci se revendiquent à leur manière de l’héritage de Sankara et des autres leaders historiques de l’émancipation africaine : une bonne nouvelle !
Thomas Sankara a été assassiné, mais ses idées survivent trente ans après : oui elles restent d’une actualité brûlante en Afrique et partout dans le Monde !

Sommaire

  • Introduction
  • Thomas Sankara : les idées et les actions d’un homme intègre
  • Le Burkina Faso après Sankara : des révoltes en continu...
  • La Françafrique : ce système politique criminel qui perdure…
  • Mouvements citoyens : un espoir pour tout un continent…
  • Pour aller plus loin
  • Paroles de Thomas Sankara

Nos dossiers

AgendaTous les événements