ATLLAS Association Tisser Les Liens d’Amitiés Solidaires

Publié le :

Quand a été créé ATTLAS ? Pourquoi cette dénomination ? Quels sont vos objectifs de départ ?  

Notre association a été constituée le 29 juin 2015.

Le 28 juillet 2015 correspond à la date de récépissé de déclaration au journal officiel. ATLLAS pour Association Tisser Les Liens d’Amitiés Solidaires est une association socioculturelle Loi 1901. ATLLAS a pour volonté de créer des ponts, des passerelles, des liens lui permettant de se rapprocher autour de thématiques diverses et de construire des projets communs avec des habitants et d’autres acteurs associatifs et institutionnels. ATLLAS a dans ses statuts pour objet :

  • de mettre en place des actions socioculturelles, d’éducation populaire, économiques, sportives,
  • d’être engagée dans des solidarités sociale, éthique et citoyenne,
  • d’initier, de favoriser et de développer des liens et des partenariats nationaux et internationaux.

Quelles ont été les principales initiatives prises par ATTLAS depuis une année ? En visant quels publics ? Avez-vous comme objectif d’établir des "ponts" entre les deux rives de la Méditerranée ?

ATTLAS a organisé des actions basées sur la transmission et le partage des cultures à travers différents évènements et ce depuis sa création. Chacune de ses actions a été un franc succès car elles ont permis de rencontrer beaucoup de monde soit lors de moments riches avec des invités (conférences et débats), soit par des moments conviviaux en famille (Diwan).

  1. Mai 2016 : conférence autour de l’éducation à la citoyenneté avec Philippe Meirieu, pédagogue connu et reconnu réunissant à l’ESPE de Grenoble 350 personnes avec près de 3 heures de travaux et débat.
  2. Septembre 2016 : conférence avec l’historien Benjamin Stora sur "les mémoires blessées de la guerre d’Algérie" au centre œcuménique Malherbe avec 700 personnes présentes.
  3. Mai 2017 : conférence de l’écrivain Yasmina Khadra sur "le rôle de l’intellectuel face aux enjeux actuels" à l’auditorium du Musée de Grenoble avec près de 300 personnes présentes.
  4. Juin 2017 : rencontre et lecture publique avec l’écrivain Ahmed Kalouaz sur les discriminations à la maison des associations de Grenoble.

Nos conférences se sont déroulées dans des lieux différents avec l’idée d’avoir un public diversifié et permettre à ceux qui sont éloignés parfois de ce type de rencontre de pouvoir y participer. ATLLAS a aussi organisé des moments familiaux et conviviaux : le Diwan du Samedi où des familles se réunissent autour de nos langues maternelles, sur Teisseire et Villeneuve avec près de 150 grands-parents, parents et enfants. ATLLAS a également participé en soutien avec d’autres associations à des moments de commémoration rappelant l’histoire commune de l’Algérie et de la France et empreints d’émotion autour du collectif du 17 octobre 1961, collectif grenoblois qui a agi pour qu’une plaque soit apposée Place Edmond Arnaud à Grenoble en mémoire des massacres du 17 octobre 1961, répression meurtrière par la police de l’époque, d’une manifestation pacifique d’Algériens. ATLLAS a été aussi en soutien à l’initiative du collectif grenoblois du 17 octobre 1961 pour commémorer l’autre 8 mai 1945, massacres d’Algériens dans le Constantinois à Sétif, Guelma et Kherrata en Algérie. Nous avons également un projet de coopération décentralisée entre les villes de Constantine et de Grenoble autour d’échanges de connaissances et de techniques médicales au sein d’une clinique publique. Cette action, nous voulons l’inscrire dans la durée et dans les actions proposées dans ce cadre entre les institutions représentées par la ville de Grenoble et de Constantine. Par ailleurs, ATLLAS lutte contre le gaspillage alimentaire en procédant à des ramassages de pains dans des boulangeries et se charge de la distribution pour d’autres associations.

Quels sont vos projets d’ici fin 2017 ? Essayez-vous d’établir des partenariats avec d’autres associations, des équipements socioculturels ?  

Nos projets pour cette fin de 2017 sont dans la continuité de nos actions déjà réalisées et qui sont nombreuses. Nous poursuivrons nos moments conviviaux avec d’autres séances de Diwan, des moments de transmission des cultures avec des conférences et des rencontres (retour de Benjamin Stora en septembre, venue de l’historien Pascal Blanchard en octobre). De plus, nous avons des actions à venir en partenariat avec des acteurs culturels (Le Méliès, et le Théâtre Sainte-Marie d’en Bas). Depuis notre création, ATLLAS a toujours construit des partenariats et on en dénombre une vingtaine.

ATLLAS
Maison des Associations de Grenoble (MDA)
6, Rue Berthe de Boissieux.
07 84 34 33 74
association.atllas chez gmail.com

Article publié dans Inter-Peuples n°258, été 2017

Organisations locales

AgendaTous les événements