Chute du mur de Berlin janvier 1990

Publié le : , par  CIIP

Nous venons de vivre un véritable séisme démocratique dans tous les pays de l’Est, séisme symbolisé par la destruction du Mur de Berlin. Il ne s’agit certes pas de tomber dans l’euphorie. Le Tiers-Monde est toujours écrasé par sa dette, et les disparités entre le Nord et le Sud sont toujours aussi scandaleuses (de 1 à 80). 35000 enfants meurent chaque jour de faim et de maladies facilement curables. Le Printemps de Pékin a été écrasé dans le sang. Les enfants palestiniens tombent toujours sous les balles de l’armée israélienne. Le racisme fait toujours des ravages, non seulement au pays de l’apartheid, mais bel et bien ici en France…
Mais un phénomène nouveau, inouï, véritablement révolutionnaire a fait irruption en cette année 1989 : les peuples acceptent de moins en moins un "ordre" du monde fondé sur l’oppression et l’injustice, et sans leur participation. Cette contestation radicale, déjà symbolisée en juillet dernier par le Contre-Sommet des pays parmi les plus pauvres, a culminé ces dernières années dans les pays du "socialisme réel". Un socialisme bien peu démocratique, basé sur le mépris des peuples et le capitalisme d’État. Nous sommes en face d’une lame de fond, pacifique et déterminée, prometteuse d’un autre monde… qu’il reste à construire ! 

Communiqués

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017