La guerre en Syrie S’informer et soutenir le peuple syrien

Publié le : , par  Marc Ollivier

Confrontée aux drames humains vécus par le peuple syrien, la société civile de Grenoble a pris des positions de solidarité, de condamnation du régime de Bachar El Assad et des menaces d’interventions militaires extérieures.
Elle dénonce également le refus des autorités françaises d’accueillir les réfugiés syriens qui fuient les bombardements et les combats.

Appel à la manifestation du 12 septembre 2012 : NON à une intervention militaire OUI au soutien au peuple syrien

Depuis mars 2011 le peuple syrien, dans la dynamique révolutionnaire des peuples du monde arabe, manifeste et s’oppose au régime de Bachar El Assad. Un régime et un président qui ont décidé d’écraser cette aspiration démocratique et les revendications sociales par les moyens les plus extrêmes et les plus barbares (mitraillages systématiques, bombardements massifs, gaz mortels..). A ce jour : au moins 110 000 morts, des dizaines de milliers de blessés et de torturés et d’emprisonnés, 5 millions de réfugiés à l’intérieur même de la Syrie, 2 millions à l’extérieur, des centaines et des centaines de quartiers et de villages rasés…Un DESASTRE ABSOLU, UN CRIME CONTRE L’HUMANITE.

Quelle solidarité avec ce peuple écrasé et martyr ? Certainement pas en ajoutant la guerre à la guerre : nous disons NON à une intervention occidentale, impérialiste décidée par une, deux ou trois grandes puissances. Les interventions aux conséquences désastreuses en Irak – 2 fois !-, et en Afghanistan ont plongé ces pays et ces peuples dans le chaos. Nous n’avons pas de « solution » simple à proposer. Mais nous pouvons affirmer notre soutien au peuple syrien, à la composante démocratique et laïque de l’opposition, non seulement par des manifestations et des rassemblements, mais aussi par une aide humanitaire et médicale renforcée, en exigeant l’interdiction de toute vente d’armes au régime criminel de Bachar El Assad et sur l’ensemble de la région, en demandant que le droit d’asile soit reconnu aux réfugiés syriens alors que les autorités bloquent scandaleusement leur accès au territoire français. Fondamentalement, la seule solution ne peut être qu’une issue politique négociée.

Signataires :
Cercle Laïque - CIIP [Centre d’Information Inter-Peuples] - CSRA [Collectif de soutien aux réfugiés algériens] - FASE [Fédération pour une alternative sociale et écologique] - Gauche Unitaire 38 - Iran solidarités-Les Alternatifs - LDH Grenoble - LDDHI [Ligue défense des droits de l’Homme Iran] - LIFPL [Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté] - Mouvement de la Paix - Nil Isère - NPA [Nouveau parti anticapitaliste] - Parti de Gauche 38 - PAS [Pour une alternative syndicale] - PCF Isère - UD CGT

Quelques sources d’informations sur l’évolution de la guerre

Sur les acteurs en conflit
Le régime de Bachar El Assad : dictature et répression
Les mouvements populaires : organisation et modes d’action

Point de vue sur...

AgendaTous les événements