Chili : le processus de construction de la mémoire

Publié le :
  • Rencontre/débat avec Élodie Queffelec autour de son travail au Musée de la Mémoire au Chili
    Introduction avec le documentaire "Fragmentos. Años del golpe" (VOSTF 36 minutes)

    Grenoble, Maison des Associations
    6, rue Berthe de Boissieux
    salle 319

Quarante années se sont écoulées depuis ce mardi funèbre qui a vu non seulement la mort d’un président, celle du socialisme avec des empanadas, d’un mouvement social en plein essor, mais aussi et surtout la mort de l’espoir d’un peuple, qui ne s’est pas encore remis des dommages causés par 17 ans de dictature.

Pourtant le Chili a changé, et avec le retour à la démocratie, il cherche à lever le voile qui couvre son passé dictatorial. Il a fallu beaucoup de temps, peut-être nécessaire, pour commencer à guérir les blessures du pays, et les marques laissées sont la preuve qu’il n’est pas possible d’effacer le passé. Pourtant, ce n’est pas en cachant ses cicatrices, mais en les analysant qu’on peut apprendre et aller de l’avant pour construire un avenir où les erreurs du passé ne seront pas répétées.

Comment le Chili a-t-il entrepris ce travail de mémoire ? Quelle place occupe aujourd’hui ce pan d’histoire dans la vie des chiliens ? Les mesures prises sont-elles suffisantes ? Retour sur le processus de construction de la mémoire qu’a connu le Chili depuis le retour à la démocratie.

Rencontre organisée dans le cadre du Collectif Chili 1973-2013 Mémoires et Résistances

Agenda solidaire

AgendaTous les événements