Mutilations sexuelles féminines : difficile d’arrêter l’hémorragie

Publié le :
  • Projection-débat : "Femmes, entièrement femmes ?", documentaire réalisé par D.Kouyaté & P.Baqué (2013, 52 mn.) et débat avec :

    • Le Groupe pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles Rhône-Alpes (GAMS)
    • L’association Femmes d’ici, Femmes d’Afrique
    • Eveline Banguid, médecin départemental de PMI au Conseil Général de l’Isère
    • Joëlle Decherf, avocate
    • L’association l’Amicale du Nid

    Nous nous attacherons, au cours de cette projection-débat, à comprendre :
    - quelles sont les racines de cette pratique
    - comment aborder ces violences, comment les prévenir, comment accompagner les femmes victimes de mutilations sexuelles, au niveau social, juridique, médical, etc...

    Organisateur : Planning Familial de l’Isère
    Soirée gratuite, ouverte à tous.
    En savoir plus : 04 76 87 89 24 ou www.38.planning-familial.org rubrique "Actualités"

    Grenoble, Maison des Associations
    6, rue Berthe de Boissieux

Les mutilations sexuelles féminines touchent 130 millions de femmes à travers le monde, d’après les Nations Unies, pour des raisons religieuses ou culturelles.
Elles sont pratiquées le plus souvent en Afrique, au Moyen Orient et en Asie.
En France, selon l’institut d’études démographiques, il y aurait près de 60 000 femmes et jeunes filles excisées. Ces mutilations ont des conséquences
gynécologiques, obstétricales, sexuelles, humaines, psychologiques, extrêmes et permanentes. Elles sont punies par de nombreux pays occidentaux, et dénoncées
par des organisations internationales telles que l’ONU, l’OMS et l’Unicef. Et pourtant ce phénomène complexe et séculaire reste difficile à juguler.

Agenda solidaire

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017