Migrants Exposition de dessins au profit de l’APARDAP

Publié le :
  • Vernissage de l’exposition le 28 mars à 18h.

    Grenoble, Maison des Habitants Bois d’Artas
    3, rue Augereau

  • Vernissage de l’exposition le 28 mars à 18h.

    Grenoble, Maison des Habitants Bois d’Artas
    3, rue Augereau

  • Vernissage de l’exposition le 28 mars à 18h.

    Grenoble, Maison des Habitants Bois d’Artas
    3, rue Augereau

  • Vernissage de l’exposition le 28 mars à 18h.

    Grenoble, Maison des Habitants Bois d’Artas
    3, rue Augereau

  • Vernissage de l’exposition le 28 mars à 18h.

    Grenoble, Maison des Habitants Bois d’Artas
    3, rue Augereau

  • Vernissage de l’exposition le 28 mars à 18h.

    Grenoble, Maison des Habitants Bois d’Artas
    3, rue Augereau

  • Vernissage de l’exposition le 28 mars à 18h.

    Grenoble, Maison des Habitants Bois d’Artas
    3, rue Augereau

  • Vernissage de l’exposition le 28 mars à 18h.

    Grenoble, Maison des Habitants Bois d’Artas
    3, rue Augereau

  • Vernissage de l’exposition le 28 mars à 18h.

    Grenoble, Maison des Habitants Bois d’Artas
    3, rue Augereau

  • Vernissage de l’exposition le 28 mars à 18h.

    Grenoble, Maison des Habitants Bois d’Artas
    3, rue Augereau

L’APARDAP, Association de Parrainage Républicain des Demandeurs d’Asile
et de Protection, est une association républicaine fondant son action sur la devise "Liberté, Egalité, Fraternité", elle est laïque, indépendante, sans appartenance politique, communautaire ou religieuse. Elle regroupe des parrains, des filleuls, des associations agréées par le CA, des sympathisants et des personnes prenant part à son action.
Le rôle du parrain (ou marraine) est d’accompagner bénévolement, dans les démarches administratives et sur le plan humain, son (sa ou ses) filleul(es) le temps nécessaire à la régularisation de sa (leur) situation.
Cet engagement est officialisé par une cérémonie publique de parrainage républicain
organisée dans le cadre d’une mairie, d’une autre collectivité territoriale, ou de tout autre établissement public choisi par le CA.
Actuellement, une régularisation peut valoir plus de 600 €, alors que les étrangers n’ont pas le droit de travailler en attendant leur titre de séjour.
C’est dans la perspective de récolter des fonds pour aider à payer les taxes, entre autres, qu’un bénévole parrain, dessinateur lui-même, a décidé ses collègues de cours de l’Université interAge du Dauphiné à dessiner pour les étrangers.
Ne manquez pas l’exposition à la maison des habitants du Bois d’Artas, pour d’abord admirer tous les dessins, puis, dans la mesure du possible participer financièrement à l’accueil des migrants dans notre ville.

Agenda solidaire

AgendaTous les événements