Le "Progrès" stigmatise les étrangers et certains Français la Ligue des Droits de l’Homme Rhône-Alpes réagit

Publié le :

Le Progrès publie, dans son édition du 22 avril, un encart intitulé "Délinquance, à chacun sa spécialité" dans lequel le journal dresse un palmarès affligeant. Y sont classées les "principales nationalités impliquées", en fonction des actes délictueux que leurs ressortissants commettraient.
La LDH (Ligue des Droits de l’Homme) Rhône-Alpes refuse cette assignation identitaire et la stigmatisation des populations étrangères, qui confine à la diffamation raciale et à la xénophobie.

Aucune personne, quelles que soient sa nationalité et ses origines, ne saurait être stigmatisée pour des faits commis par d’autres. On n’est pas délinquant par nationalité ; on ne commet pas un délit du fait de son appartenance à un groupe.

Il est tout aussi insupportable d’observer les amalgames véhiculés par le même encart : les "gens du voyage" représenteraient une nationalité distincte, leur nationalité française leur étant alors automatiquement déniée. Le même sort est réservé aux personnes issues des "groupes des cités", ou "groupes des cités toxicomanes" et "autres".
Voir le site du "Progrès" :
http://www.leprogres.fr/rhone/2014/04/21/delinquance-criminalite-organisee-qui-fait-quoi-dans-le-rhone

La LDH Rhône-Alpes s’étonne de ce qu’un journal, quotidien régional d’information, puisse avoir recours à de telles pratiques. Elle alerte sur la dérive qu’elles constituent et demande, en tout état de cause, des explications.

Pour Jean-Marie Delmas, Délégué régional de la LDH : « Il faudrait plutôt poser la question des causes de cette délinquance, et ne pas oublier les discriminations, notamment dans l’accès à l’emploi, qui ont pu pousser des personnes déjà fragilisées dans l’illégalité ».

Contact :
Stéphane Pillet, Délégué régional suppléant, chargé de la communication et des relations Presse : < pillet chez ldh-rhonealpes.fr > - 06 52 79 88 00

Région Rhône-Alpes

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017