Gaza, Marché Transatlantique, Migrants... Solidarité !

Publié le : , par  CIIP

En cet été 2014 l’actualité internationale et hexagonale étant particulièrement lourde de menaces et d’événements tragiques le CIIP – association de solidarité internationale - tient à s’exprimer sur les points suivants parmi les plus urgents :

GAZA/PALESTINE

28 jours de massacres (1875 Palestiniens tués dont 430 enfants, 3 civils et 64 soldats israéliens) et de destructions perpétrés par l’armée israélienne (destruction de milliers d’habitations, d’hôpitaux, d’écoles, de mosquées, de nombreuses infrastructures dont la destruction prive massivement la population d’eau et d’électricité)… Au moins 6 milliards de dégâts directs ! Un crime massif de guerre, voire un crime contre l’Humanité.
A Grenoble, en écho aux mobilisations sur l’ensemble du globe, 4 manifestations ont eu lieu rassemblant chaque fois entre 800 et 3 000 personnes.

Le CIIP condamne le soutien apporté par François Hollande à l’attaque de Gaza par l’armée israélienne – même si sa position, face à de nombreuses critiques, s’est très légèrement infléchie par la suite - et l’interdiction de manifestations de solidarité parisiennes avec la population de Gaza par le gouvernement ; une atteinte au droit de manifestation qui a conduit aux violences inacceptables de Sarcelles, ainsi que les manipulations sur le thème de l’antisémitisme qui n’ont pas réussi à empêcher l’expression solidaire pacifique dans toute la France.

Avec les Palestiniens, les Israéliens qui se mobilisent pour la paix et avec 40 organisations grenobloises engagées comme partout dans les manifestations de solidarité, nous exigeons  :

  1. La levée immédiate du blocus de Gaza, sans restriction des échanges commerciaux, avec possibilité de disposer notamment d’un port et d’un aéroport.
  2. La reconstruction par Israël des habitations et de tous les équipements et infrastructures détruits.
  3. La libération de tous les prisonniers politiques palestiniens.
  4. La fin immédiate de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.
  5. La reconnaissance d’un État palestinien dans les frontières de 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale.

S’il est une solidarité constitutive et permanente du Centre d’Information Inter-Peuples, et de nombreuses organisations (et citoyens) grenobloises, c’est bien la solidarité avec le peuple palestinien, solidarité que nous n’oublierons jamais. PALESTINE VIVRA !

MARCHE TRANSATLANTIQUE (TAFTA) 

Le 6° cycle de négociations entre les USA et l’Union Européenne en vue d’un grand Marché Transatlantique ("TAFTA") s’est achevé le 18 juillet. Des négociations qui se développent en laissant l’opinion publique – aussi bien européenne qu’étatsunienne - dans l’opacité et l’ignorance. Rappelons qu’il s’agit pour l’essentiel de mettre sur pied un Grand Marché "libéral" entre les États-Unis et l’Union Européenne, avec le moins de restrictions possibles, avec le risque de niveler par le bas les normes sociales, économiques, sanitaires, culturelles, environnementales… Le CIIP, en lien avec de nombreuses organisations locales, nationales, européennes, soutient initiatives et campagnes s’opposant à ce projet inacceptable de Marché Transatlantique….

MIGRANTS 

Le CIIP dénonce la chasse permanente et honteuse aux migrants tant à Calais (Érythréens, Soudanais, Afghans, Irakiens, Syriens…) - qui ont dû fuir la guerre et l’horreur sévissant dans leur pays et qui demandent l’asile soit en France soit en Angleterre - et qui sont littéralement poursuivis et chassés avec violence par les forces de police (CRS…) et dont les abris dérisoires sont détruits systématiquement ; et en France en général, en Isère notamment, où – profitant de l’été et des vacances scolaires - les services préfectoraux et les forces de police n’hésitent pas à expulser des hôtels ou résidences des familles avec enfants parfois très jeunes avec des "visites" dès 6h du matin et des assignations à résidence dans le nord-Isère… ceci afin de terroriser ces familles et personnes et les inciter à repartir d’elles-mêmes dans leur pays. Une véritable honte pour notre pays. Nous demandons avec de nombreuses associations un accueil enfin digne et le respect du droit d’asile. La France ne doit plus être cette terre de la honte qu’elle est depuis près de 20 ans….

A Grenoble, persiste plus que jamais une situation gravissime en matière d’hébergement d’urgence des SDF, notamment des migrants... Certes, suite à une mobilisation intense, les militants qui se sont coalisés début juillet contre le projet de fermeture du centre des Mimosas rue Verlaine et de mise à la rue de la centaine de personnes résidentes (surtout familles avec enfants), ont pu empêcher cette fermeture et cette expulsion. Mais ce n’est qu’un sursis dans des conditions très précaires. Et surtout on estime à au moins 1 500, sinon 2 000, le nombre de personnes - étrangères et françaises - sans solution pérenne d’hébergement. Nous rappelons que le droit à un toit est un droit inconditionnel.

Au-delà de l’hébergement, le CIIP – qui fait partie de la CISEM [Coordination iséroise de solidarité avec les étrangers migrants] - milite pour la régularisation de tous les sans papiers, la liberté de circulation et d’établissement, et le droit de vote et d’éligibilité, au minimum aux élections locales, de tous les résidents étrangers.

Le Conseil d’Administration du Centre d’Information Inter-Peuples,
Grenoble, le 11 août 2014

Nos communiqués

AgendaTous les événements