Solidarité avec le peuple palestinien

Publié le :

Après des semaines de massacres et de destructions, rendons hommages aux victimes des bombardements israéliens !

Plus de 2 000 morts, dans leur grande majorité des civils ; parmi eux, plus de 800 femmes et enfants ; plus de 10 000 blessés ; 365 000 personnes déplacées dont plus du quart n’ont nulle part où aller ; 17 000 maisons détruites ; des écoles, des hôpitaux, des lieux de culte endommagés ou détruits ; pas ou peu d’électricité, une
terrible pénurie d’eau potable et des eaux usées non traitées …
L’armée israélienne s’est retirée de la bande de Gaza mais reste stationnée en bordure et les habitants de Gaza vivent toujours sous blocus.
Le gouvernement de notre pays n’était jamais allé aussi loin dans le soutien à l’État d’Israël ni dans la restriction de la liberté d’expression (interdiction de manifestations, inculpations et poursuites engagées contre des citoyens à l’occasion de rassemblements sans oublier les poursuites, ces derniers mois, contre des militants lors d’actions de "boycott-désinvestissement-sanctions" (BDS). Au vu de l’ampleur du massacre et des nombreuses manifestations de colère dans de nombreuses villes de notre pays et dans le monde, le gouvernement et le chef de l’État ont fini par prononcer quelques mots pour dire qu’Israël y est allé peut-être un peu trop fort mais
depuis, c’est silence radio.

Manifester notre solidarité avec le peuple palestinien reste nécessaire.

Nous continuerons à nous mobiliser en solidarité avec le peuple palestinien tant que, dans l’immédiat, n’auront pas lieu :

  • la levée du blocus de Gaza
  • l’arrêt des livraisons d’armes à l’État d’Israël
  • la suspension sans délai de l’accord d’association entre l’Union Européenne et Israël
  • la reconstruction par Israël des habitations, des hôpitaux, des écoles, des mosquées et de toutes les infrastructures nécessaires à la vie quotidienne (électricité, eau, etc.)

Tant que ne sera pas trouvée une solution juste et durable à la question palestinienne, sans laquelle nous savons que l’horreur est amenée à se répéter. Celle-ci passe, bien, évidemment, par :

  • la libération de tous les prisonniers politiques palestiniens
  • l’arrêt et le démantèlement de la colonisation
  • la fin de l’occupation
  • le respect du droit du peuple palestinien à choisir librement ses représentants
  • la reconnaissance d’un État palestinien dans les frontières de 1967, avec Jérusalem Est pour capitale.

À l’appel de Urgence Gaza - Coordination Isère : ACIP-ASADO ; ADDIRP 38 ; ADECR ; AFIL ; Association France Palestine Solidarité (AFPS) ; ATTAC Isère ; Association des Palestiniens en France (APEF) ; UD-CGT ; Chrétiens et Proche Orient ; Échirolles Palestine Solidarité ; Ensemble ! ; Femmes Égalité ; FSU ; MRAP ; PAG38 ; PCF ; PCOF ; PG ; PRCF ; SOS racisme 38 ; Solidaires Isère ; Tous ensemble et les organisations membres du collectif isérois pour la Palestine : ADAFL ; Cercle Juif pour une Paix Juste (CJPJ), CCFD Terre Solidaire, CIIP, Iran Solidarité, les Alternatifs, Les Femmes en Noir, EELV, Ligue de défense des droits de l’Homme en Iran, Ligue internationale des femmes pour la Paix et la Liberté (LIFPL), Mouvement de la Paix, Maroc Solidarité Citoyennes, Nil Isère, Union Juive Française pour la Paix (UJFP), NPA, Secours Catholique Caritas France, Solidarité avec les groupes d’artisans palestiniens (SGAP).

Télécharger le tract :

PDF - 65.1 ko

Agenda solidaire

AgendaTous les événements