Altermondes : Un nouveau média citoyen en kiosque

Publié le : , par  Philippe Savoye

Altermondes entend être un média citoyen qui, à travers une revue trimestrielle, deux hors séries par an et un site internet, s’intéresse aux problématiques internationales sous l’angle de la solidarité et de la citoyenneté, du développement durable, des droits humains… Il favorise la compréhension des enjeux internationaux, éclaire les projets, les mobilisations et les alternatives citoyennes et promeut des comportements et pratiques plus justes, plus responsables et plus solidaires.

L’histoire naît il y à une dizaine d’années, en mars 1995 plus précisément, quand paraît le premier exemplaire de ce trimestriel à l’initiative du CRID (Centre de Recherche et d’Information pour le Développement), accompagné par Ritimo, Peuples Solidaires, etc.
Aujourd’hui, cette revue fait peau neuve ! La première étape fut la constitution au printemps dernier d’une Société Coopérative d’Intérêt Collectif réunissant une quarantaine d’organisations (Attac, CFDT, Emmaüs International, Union syndicale Solidaires, etc.) des professionnels de l’information, des lecteurs et l’équipe salariée. La seconde étape eut lieu le 16 septembre lors d’une conférence de presse "médias et citoyens : de nouvelles réponses journalistiques en réponse à la crise".

L’information un bien commun

Edwy Plenel président de Médiapart insiste sur une notion fondamentale : "l’information est au service du citoyen qui a le droit de savoir". Dans un monde où presse, pouvoir et argent sont articulés, les médias opposent "ceux qui cherchent à créer de la dépendance dans un contexte de profit" et ceux qui "créent des voies, inventent de nouveaux chemins".
Ce média n’appartient pas au monde des ONG, il se situe en "média citoyen", au cœur d’une information de proximité, qui favorise l’expression des acteurs de la société civile au Sud comme au Nord, au plus près des réalités. Comprendre les enjeux internationaux, développer la réflexion au regard des initiatives qui se multiplient aux quatre coins de la planète, avoir une "autre vision du monde" que celle véhiculée en continu par les médias classiques.L’information est un bien commun : "les journaux sont nés avec la démocratie et l’information a longtemps été indissociable de la volonté de former de citoyens éclairés et actifs" (tribune médias citoyens).

L’existence de médias indépendants de qualité relève de la responsabilité collective. C’est dans cet esprit que des passerelles sont jetées entre différents médias autour d’une tribune "médias citoyens : réconcilier médias et démocraties", initiée par Altermondes, qui se concluent ainsi : "Les médias citoyens sont en pleine effervescence. Leurs acteurs sont multiples, mais isolés. Il est essentiel que ce paysage se structure et se reconnaisse autour de valeurs et de pratiques communes. Et nous, qui revendiquons d’y appartenir, sommes prêts à y prendre toute notre part. Car l’enjeu n’est pas mince : réconcilier médias et démocratie".

Un pari à gagner !

"Le pari que nous avons fait tous ensemble – organisations de la société civile, professionnels des médias, lectrices et lecteurs, salariés – de créer et d’affirmer la possibilité et la pertinence d’un média citoyen différent, qui réussisse à nourrir le débat public d’autres regards, d’autres analyses, venant du monde entier, est en passe d’être gagné" souligne David Eloy son rédacteur en chef.

Altermondes est maintenant vendu en kiosque et ce premier numéro (en réalité le 39ème) est tiré en 30 000 exemplaires. La réussite de ce pari, dépend d’une mobilisation citoyenne.

Un site, qui ne reprend pas les articles de la revue, apporte également de nombreux éclairages : www.altermondes.org/

Article publié dans Inter-Peuples n°230, novembre 2014

Coup de cœur...

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017