De l’air à France inter

Publié le :
  • Manifestation d’auditeurs et auditrices qui protestent contre la suppression de l’émission "Là-bas si j’y suis" sur France Inter, et demandent une nouvelle émission de reportages politiques engagés,

    Cette action est coordonnée dans plusieurs villes de France par le journal Fakir,
    _

    Grenoble, devant France Bleu Isère
    27, avenue Félix Viallet

France Inter, c’est à nous. Ce sont nos impôts, nos petits sous, notre redevance. Mais c’est notre histoire surtout, car Radio France est l’enfant de la Résistance.

Pas question, dès lors, de se résigner, d’abandonner l’antenne, d’appeler au "boycott". Au contraire : on compte bien se bagarrer. Non pas contre France Inter, mais pour elle.

Pour que l’avenir ne s’écrive pas seulement sur des stations privées, bourrées de pubs et de tubes, vendant à Coca-Cola ou Epeda du "temps de cerveau disponible".

Pour que les auditeurs reprennent la parole, pas seulement à l’antenne, mais au Conseil d’administration.

Nos revendications

Une chose simple : Que les auditeurs reprennent la parole, pas seulement à l’antenne, mais aussi dans les instances de Radio France.

Via :

  1. une émission quotidienne de reportage et de critique sociale (et pas à deux heures du matin…) ;
  2. un véritable "pluralisme" dans la matinale, moment de la plus forte écoute ;
  3. des sièges pour les auditeurs au Conseil d’administration (aux côtés des membres du CSA, des parlementaires, des représentants du personnel).

Qu’on fasse que le nouveau slogan de France Inter ne soit pas qu’une campagne publicitaire : À vous d’intervenir !

Pour plus d’infos : http://delairafranceinter.ouvaton.org/

Agenda solidaire

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017