Festival Détours de Babel 2015 : Les musiques de l’exil 14 mars - 3 avril

Publié le :
  • Conférence avec Yves Charles Zarka, philosophe : Le mur a pour fonction unique d’empêcher le passage des hommes. Le meilleur antidote au mur, c’est la reconnaissance mutuelle de la différence de soi et de l’autre à travers la frontière comme un lieu de reconnaissance et de passage...
    Entrée libre

    Grenoble, Ecole de Management - F104
    rue Pierre Sémard

  • Installation plastique et sonore : pour en savoir plus

    Commande et coproduction Détours de Babel / MJC de Voiron, Parmentier et Mutualité (Grenoble), Nelson Mandela (Fontaine)
    Avec le concours du collectif Dyade – "la voix des gens" - et Radio Grésivaudan, de DPF Groupe - Voiron et du Crédit Coopératif de Grenoble

    samedi 21 mars 2015 15h : Maison de l’International - Grenoble
    Du 22 Mars au 6 Avril : Musée Dauphinois
    Également : le 24 mars à la MJC de Voiron pour un apéro-jazz, le 28 mars à la MJC de Fontaine et le 2 juillet à l’occasion des Jeudis de Marliave (MJC Parmentier)

    Grenoble, Maison de l’International et Musée dauphinois

  • Lectures : En prélude aux concerts de la journée, des moments de lecture du livre « Avant l’exil j’étais quelqu’un » seront proposés par des demandeurs d’asile, en collaboration avec APARDAP, association de parrainage républicain des demandeurs d’asile et de protection.
    Tarif libre

    Grenoble, Musée dauphinois
    rue Maurice Gignoux

  • Colloque coordonné par Anne-Laure Amilhat-Szary et Sarah Mekjian, géographes : Dans les situations d’exil, qu’elles soient choisies, nécessaires ou imposées, l’expression artistique prend souvent le relais des mots qui manquent, composant avec la mémoire. Depuis sa création, le festival Détours de Babel propose aux publics la découverte d’oeuvres et de parcours d’artistes qui puisent leur créativité dans ces "Ailleurs" qui les habitent. Plus largement, en confrontant paroles d’artistes, de militants et de chercheurs, cette journée de débats questionne la façon dont nos sociétés sont prêtes à prendre le risque de l’accueil. C’est pourquoi nous posons aujourd’hui le débat en ces termes : "l’exil estil audible ?".
    Voir le déroulement de la journée

    Entrée gratuite sur inscription

    Grenoble, Musée dauphinois
    rue Maurice Gignoux

  • Outre-mémoire - Guadeloupe / France : Musique de chambre et texte avec l’Ensemble Variances : Anne Cartel flûte - Carjez Gerretsen clarinette - David Louwerse violoncelle - Thierry Pécou piano et Daniel Maximin textes

    5 à 8 €

    Grenoble, Salle Messiaen
    1 rue du Vieux Temple

"Je suis de là-bas. Je suis d’ici. Je ne suis ni là-bas ni ici. J’ai deux noms qui se rencontrent et se séparent, deux langues, mais j’ai oublié laquelle est celle de mes rêves."
Mahmoud Darwich

JPEG"De tout temps les musiques ont accompagné les mouvements de populations, les migrations et diasporas, exprimant autant la culture laissée derrière soi que la rencontre avec les cultures d’accueil enrichissant d’autres points de vue possibles. Elles sont dans les bagages immatériels des exilés, leur mémoire vivante, leur chants de nostalgie, d’amour et d’espoir". (extrait édito de Benoît Thiebergien)

Concerts et spectacles, performances et installations, rencontres, débats, bals... une dense et riche programmation pour la 5e édition de ce festival dédié aux musiques de l’exil.

Quelques "morceaux choisis" dans notre agenda, retrouvez toute la programmation sur le site du festival

Agenda solidaire

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017