Attentats en Belgique : communiqué du CIIP

Publié le : , par  CIIP

C’est avec la plus grande énergie que le Centre d’Information Inter-Peuples condamne le lâche attentat perpétré le 22 mars à Bruxelles causant la mort de 31 personnes et blessant plus de 250 autres. Nos pensées et notre solidarité vont d’abord à toutes les victimes et à leurs proches. Aucune cause, politique, religieuse ou autre ne peut servir de prétexte à de tels crimes.

Il est sans doute nécessaire de se doter de moyens nécessaires pour prévenir de tels attentats. Mais l’hyper sécurité ne servira à rien si d’autres décisions essentielles ne sont pas prises ! Il faut surtout renforcer l’ensemble des services publics, lutter résolument contre les inégalités et les discriminations, en particulier dans les quartiers populaires, accueillir les migrants obligés de fuir les guerres ou/et la misère. Les gouvernements occidentaux ont de très lourdes responsabilités dans cette situation insupportable. Faut-il par ailleurs rappeler le soutien constant de la plupart de ces gouvernements occidentaux aux monarchies du Golfe et à Israël ? Nous devons exiger que nos gouvernements cessent leurs interventions militaires, leurs ventes d’armes mais aussi, avec leurs multinationales, le pillage massif des richesses du sol et du sous sol notamment de l’Afrique.

Nous disons non ! à la mise en place d’un état d’urgence permanent, que ce soit en France ou dans plusieurs autres pays, qui, outre son caractère liberticide, a suscité une stigmatisation des musulmans ou supposés tels et une criminalisation des mouvements sociaux et des résistances.

Si nous voulons venir à bout de ce terrorisme qui se dit "islamiste", il faut s’attaquer aux racines de cette barbarisation du monde caractérisée non seulement par tous ces attentats, toutes ces guerres, ces destructions, ces ventes massives d’armes mais aussi par le creusement des inégalités… C’est bien un tout autre ordre mondial qu’il nous faut refonder, et le CIIP, pour sa modeste part, compte bien y contribuer. Nous pensons que la phrase de Brecht que le CIIP a toujours reprise depuis sa création en 1980 reste d’actualité : "De qui dépend que l’oppression demeure ? De nous ! De qui dépend qu’elle soit brisée ? De nous !".

Le Centre d’Information Inter-Peuples,
Grenoble, 24 mars 2016

Communiqués

AgendaTous les événements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017