Au revoir la "SSI", bonjour le "Festival des solidarités" Du 16 novembre au 10 décembre 2017

Publié le : - Date de modification : , par  Philippe Savoye

Arménie-Turquie, spectacle poésie-musique avec la Colonie Bakakai : Chloé Bégou (voix et mise en espace) et Léonore Grollemun (violoncelle)

La violoncelliste Léonore Grollemund s’attache avec passion aux chants tziganes, turcs, grecs et orientaux. Avec la voix de Chloé Bégou, elles expriment le tragique de nos paysages humains, à travers l’œuvre des poètes :

  • Nazim Hikmet, dans la Turquie en proie à la révolution,
  • l’Israélien Edgar Keret et sa voix sereine,
  • les poétesses arméniennes Violette Krikorian, Mariné Pétrossian et Arpi Voskanian qui nous parlent de la ville d’Erevan, lançant avec puissance leur sensuel chant de liberté.

Verre de l’amitié & Spécialités arméniennes

Tarif unique : 10 €

Réservation conseillée : catherine_aep chez hotmail.com

Org. Arménie Echange et Promotion et CIIP

Grenoble, Centre œcuménique St Marc
6, avenue Malherbe
Tram A : arrêt Malherbe - Bus C4- C5 : arrêt Tesseire

Depuis 1997, en Isère, comme un peu partout en France des collectifs organisent la "SSI" (semaine de la solidarité internationale). En 2016, pas moins de 2 300 structures impliquées, 4.200 animations… Après une longue réflexion nationale, elle se mue cette année en "Festival des solidarités".

Pourquoi ce changement ?

Affiche Festival des Solidarités 2017 {JPEG}Son sous-titre "le monde bouge... et nous ?", apporte les éléments de réponse à travers deux axes. Dans la diversité nationale, une forte volonté s’est affirmée d’inscrire davantage la démarche dans les territoires avec leurs singularités, leurs réalités concrètes, leurs dynamiques. Par ailleurs, la notion de solidarité internationale ne doit pas être abordée comme une donnée "extérieure", mais comme un volet de la Solidarité au sens large. La solidarité ne se segmente pas, se définit de façon spécifique en fonction des besoins, prend forme en fonction des réalités. Articuler cette expression au centre des préoccupations des territoires, tels l’accueil des migrants par exemple.

Il ne s’agit nullement d’une "révolution", mais d’une volonté d’affirmer des choix plus "politiques" dans une approche élargie : environnement, migrations, finance, alimentation, droits civils et politiques, commerce, etc., déjà fortement réalisés par les différents collectifs isérois.

Les objectifs fondamentaux demeurent : informer des enjeux, donner plus de visibilité, inviter les gens à devenir plus actifs, témoigner de la multitude d’initiatives (ici et là-bas), encourager le partenariat, etc. Prévue sur une période élargie, elle se déroulera du 17 novembre au 3 décembre.

Consulter le site du Festival

Téléchargez la plaquette programme du festival à Grenoble :

Programme Festival des Solidarités Grenoble

AgendaTous les événements