Palestine en vue 4e édition du Festival du film palestinien en Auvergne Rhône-Alpes

Publié le :

"Un long été brulant en Palestine" de Norma Marcos, réalisatrice palestinienne (2017, 74 mn. :
Mon film Un long été brûlant en Palestine (A long hot summer in Palestine) raconte la guerre de l’été 2014 à Gaza, vue depuis la Cisjordanie.
Je tournais un film sur ma nièce Yara, sur les femmes et la vie quotidienne en Palestine.
"J’ai 16 ans et j’ai déjà vécu trois guerres", a dit Farah Baker, une jeune fille palestinienne dans un tweet après le bombardement de sa maison à Gaza. Affligée par son tweet, je savais que mon film allait prendre une autre direction. J’ai pris alors ma caméra et ai commencé à rencontrer des Palestiniens.
Dans mon film, on découvre à travers, un artiste, un boulanger, une paysanne, un fleuriste, un banquier ou encore une pilote automobile, comment ces personnes sont touchées par ce conflit dans leur vie quotidienne, leur solidarité envers Gaza tout en tentant de construire leur société malgré l’occupation et l’oppression
.

Norma Marcos est née à Bethléem dans une famille chrétienne "installée depuis cinq siècles" sur cette terre. Mon père, n’a jamais voulu quitter notre terre.
En 1994, elle réalise son premier film, L’Espoir voilé, qui dresse quatre portraits de femmes palestiniennes dans leur quotidien, à l’opposé de l’image traditionnelle. Le documentaire remporte un réel succès et est diffusé sur une dizaine de chaînes européennes. Les récompenses affluent. Elle est lauréate de la fondation Umverteilen, de la Villa Médicis, obtient le prix du meilleur scénario. Elle poursuit son travail avec En attendant Ben Gourion (2006), Fragments d’une Palestine perdue (2010), Wahdons ("Seuls") en 2012.

Contact : Association France Palestine Solidarité - Isère Grenoble
Maison de Quartier - 97, galerie de l’Arlequin - 38100 Grenoble
courriel - site

St Martin d’Hères, MonCiné
10, avenue Ambroise Croizat

L’objet du festival est de présenter dans sa diversité le cinéma palestinien dans la région Auvergne Rhône-Alpes. Après celui de "la femme palestinienne" en 2016, celui de l’exil en 2017, c’est autour du thème "1948 - 2018 Résistances et Résiliences en Palestine" que la sélection s’est articulée.

En Isère du 23 avril au 17 mai...

Le festival Palestine en Vue ne peut ignorer cette année les 70 ans qui ont bouleversé et bouleversent encore la Palestine et la vie des Palestinien.ne.s :

  • la vie de celles et ceux qui ont dû partir et tout abandonner, rejoignant des camps de réfugié.e.s en Cisjordanie, à Gaza ou dans d’autres pays proches, d’où ils et elles pensaient revenir bientôt,
  • la disparition des centaines de villages palestiniens qui, pour la plupart, ont été rasés depuis, et dont même les noms ont été effacés des cartes.

Toutes ces douleurs, colères et nostalgies, ces histoires transmises de génération en génération se sont fixées sur les pellicules des cinéastes palestiniennes et palestiniens que nous vous présenterons cette année.

Donner une image de la Palestine variée et différente des stéréotypes, proposer des films fortement ancrés dans la réalité et la vie des Palestiniens.
Les artistes, à cheval entre engagement viscéral et une prise de recul nécessaire (certains vivent d’ailleurs à l’étranger), proposent des films qui nous éclairent sur les modes de vie des Palestinien.ne.s, leurs préoccupations, leurs combats et leurs travers, aussi. A travers ces films, c’est toute l’histoire palestinienne moderne qui ressurgit.

Pour en savoir plus sur le festival de film Palestine en vue et connaître le programme des projections en Auvergne-Rhône-Alpes

Org. ERAP (Echanges Rhône-Alpes Auvergne Palestine)
Site web

AgendaTous les événements