Sur l’agenda 23 mars 2017

  • Démonstration de kamishibai par les conteurs impliqués dans la réalisation du film Munen.
    Le kamishibai, théâtre sur papier, ou théâtre de dessins, est un petit théâtre
    ambulant accompagné d’un narrateur qui raconte des histoires en faisant défiler
    des dessins au fil de l’histoire.
    Cette pratique fut adoptée par des survivants de la bombe atomique de Hiroshima.
    Le kamishibai leur permet de relater ce qui s’est passé avec une certaine distance,
    car autrement le récit serait psychologiquement trop éprouvant.
    Lorsque la triple catastrophe du séisme, du tsunami et de l’accident nucléaire a
    frappé le nord-est du Japon, l’équipe de conteurs de Hiroshima s’est mobilisée
    pour aider des victimes de Fukushima à former une équipe de kamishibai et
    transmettre leurs vécus. A ce jour, il existe plusieurs équipes à Fukushima qui
    parcourent tout le territoire du Japon.
    La délégation japonaise va faire une démonstration, et lancera un appel à
    former une équipe de kamishibai en France afin de faire savoir aux Français
    ce qui se déroule au Japon depuis l’accident de Fukushima.

    Org. Sortir du Nucléaire Isère et Nos Voisins Lointains 3.11

    Grenoble, Maison des Associations

  • "La musique sacrée est le seul héritage que les esclaves ont conservé à travers le périple de la traite négrière. Cette musique a maintenu un dialogue invisible entre l’Afrique et ses diasporas, qui ne s’est jamais interrompu. Ces chants innombrables célèbrent les mêmes divinités sous des noms souvent identiques à l’original. Ils constituent une nouvelle bible jusqu’ici restée à usage interne. A travers le langage du jazz, nous souhaitons pouvoir la partager avec le monde". Jacques Schwartz-Bart

    En prélude au concert"Creole Spirits : Le chant syncrétique des dieux africains de la Caraïbe" donné par Omar Sosa et Jacques Schwartz-Bart au Prisme à Seyssins, le CTNE, Alter-egaux et les Détours de Babel reviennent sur l’histoire de la traite négrière, et en particulier comment la musique a pu restée gravée dans les mémoires et traverser les siècles jusqu’à nous.

    Seyssins, Maison des Associations

  • Conférence-débat "Peut-on lutter contre l’évasion fiscale en obtenant la fermeture de filiales bancaires dans les paradis fiscaux ? Comment peut-on lutter efficacement contre l’évasion fiscale, inscrite au cœur même du capitalisme ?"
    Cette soirée abordera la question de l’évasion fiscale en lien avec la campagne des Faucheurs de chaises qui a donné lieu à Grenoble à une réquisition de chaises/fauteuils de l’agence BNP de Victor Hugo le 13 novembre 2015 ; il s’agit d’une campagne de plaidoyer qui entre aujourd’hui dans sa seconde phase avec notamment le procès de l’un des faucheurs de chaises, qui s’est tenu le 9 janvier, à Dax, et dont les mouvements sociaux se sont emparé pour en faire le procès de l’évasion fiscale et de ses acteurs qui jusqu’à présent restent impunis. Par ailleurs, le dernier Forum social mondial (Montréal, 9-14 août 2016) a retenu la date du lundi 3 avril pour organiser une Journée internationale de mobilisation contre les paradis fiscaux et judiciaires...

    La soirée se déroulera en 2 parties :

    1. Les actions citoyennes pour dénoncer l’évasion fiscale : Présentation à partir de vidéos, photos et autres surprises d’actions citoyennes récentes pour alerter le public sur les conséquences de l’évasion fiscale dans les choix budgétaires de l’État.
    2. Débat animé par un responsable syndical de Solidaires Finances Publiques qui abordera le contexte, les outils et les freins dans la lutte contre l’évasion fiscale.

    Org. Attac 38 en partenariat avec la Bobine

    Grenoble, La Bobine
    42, Boulevard Clemenceau
    Parc Mistral

AgendaTous les événements

mars 2017 :

Rien pour ce mois

février 2017 | avril 2017