DAL 38 : Appel à soutien

Publié le :

Le "6 rue Jay" est un bâtiment réquisitionné par l’Assemblée des mal-logé-es et sans logement depuis le mois de juin 2016. Ce bâtiment est occupé par des personnes, dont des enfants, de diverses nationalités et situations administratives, avec des revenus modestes ou sans revenus.
L’association "Pour un toit", composée des habitants et d’associations proposant des activités, gère le lieux et a ouvert un contrat de fourniture d’énergie avec GEG depuis décembre 2017. "Pour un toit" paye régulièrement une somme en fonction des moyens des occupants et de l’association.
La ville de Grenoble et GEG connaissent la situation financière des occupants et malgré les efforts de paiement qu’ils fournissent, l’électricité a été coupée mi-août.
C’est la troisième coupure d’électricité en deux ans, toujours pour les même motifs. La dernière avait nécessité une forte lutte pour obtenir le rétablissement de l’électricité, mais aucune solution pour éviter une nouvelle coupure n’avait été proposée par les pouvoirs publics.
Les occupants et les associations utilisant le lieux demandent le rétablissement de l’énergie et attendent de la part de la mairie une volonté politique pour mettre en place des solutions pour ces familles, c’est-à-dire la prise en charge des fluides et un relogement décent.

Depuis 2016, un bâtiment situé au centre de Grenoble est occupé.e par une trentaine de personnes sans logement ou menacées d’expulsion et soutenues par de nombreuses associations dont le DAL38.

Depuis le 14 août, l’électricité a été coupée dans ce bâtiment abritant familles et enfants par la SEM GEG, fournisseur d’électricité local dont la mairie de Grenoble est actionnaire majoritaire.
Suite à de nombreuses demandes de rendez-vous restées infructueuses, les occupant.es soutenues par le DAL ont mené une action d’occupation afin d’obtenir le rétablissement de l’électricité et une demande de rendez-vous avec M. Fristot, président de GEG et élu au conseil municipal, afin d’obtenir la prise en charge de l’énergie par les pouvoirs publics. Après quatre heure trente d’occupation du local de GEG, la police a brutalement dégagé les habitant.es et militant.es sur place, alors que le maire de Grenoble et l’élu en charge étaient au courant de cette action d’occupation.

Nous dénonçons cette violence et demandons le rétablissement du courant au 6, rue Jay, ainsi que la réouverture des négociations avec la mairie de Grenoble à ce sujet.

Pour soutenir et signer cet appel, envoyez un mail au DAL 38 : droitaulogement chez gresille.org

Agglomération grenobloise

AgendaTous les événements