Sur les routes africaines de l’eldorado européen

Publié le : - Date de modification : , par  Philippe Savoye

Seigneur Essono, l’auteur de ce roman est un immigrant camerounais qui vit aujourd’hui à Grenoble. Roman, oui, mais son personnage central est Seigneur lui-même. Seigneur bloqué dans ses études décide de rejoindre le Tchad où il enseigne durant près d’une année. Sa demande d’asile n’aboutissant pas, il poursuit sa route vers la Libye avant de rejoindre l’Europe.

Camion à la frontière malienne
Photo : P. Savoye

Cet ouvrage, passionnant et passionné où le cri du cœur est présent en fil rouge, met en scène trois jeunes amis africains - Ndogmo Fotso, Audou et Awono - qui décident de partir pour l’Europe, exaspérés par la misère et l’absence de perspectives dans leur pays. Direction la Lybie où deux de nos trois "héros" ne parviendront pas. Pays où Ndogmo Fotso subira emprisonnements, kidnappings, violences tant physiques que morales. Voyage africain, où règne la mise en esclavage de ces migrants, marqué, malgré tout, par des gestes de solidarité… parfois très intéressés ! Le Niger, l’Algérie : chaque pays se perçoit comme une perspective réaliste en direction de "l’eldorado" et se vit concrètement en un miroir déformant. La Libye "une fournaise ardente pour immigrants" comme la qualifie Seigneur, dans le sous-titre de cet ouvrage. Une traversée de la Méditerranée, un témoignage vivant de ces "boat people" africains qui font quotidiennement la une de l’actualité télévisuelle…

La description des conditions concrètes des incarcérations, des violences subies, des rapports humains avilissant, des attentes sans lendemain, le racisme dans sa banalité et sa cruauté infamante se retrouvent page après page, ligne après ligne. Oui au jour le jour, ce "roman véridique" nous glace et nous amène à "admirer" ces hommes et ces femmes qui cherchent une dignité avec courage.

Dans une interview donnée au CRIC Grenoble (Communiquer – Relayer – Informer – Combattre) Seigneur explique sa démarche : "le livre a été écrit pour essayer un peu de parfaire les informations sur les atrocités qui se passent sur les routes de l’immigration en Afrique. On apporte un point d’éclaircissement pour que les militants qui luttent pour la cause migratoire puissent être mieux éclaircis et que ceux-là qui dirigent aussi le monde aient une idée sérieuse sur ces atrocités. Parce que le constat est clair : il n’y a pas de rapport entre ce que tentent parfois d’expliquer certains médias et ce que nous vivons sur le terrain. C’est pire que ça, parce que là où se déroule ces atrocités, les médias n’ont pas accès.

Avancer avec un espoir gravé dans sa chair. Avancer alors que cet espoir se noie dans un ciel orageux, un horizon absent et sous le joug de tortionnaires. Accepter les humiliations, les violences sachant que l’espoir rime avec mourir ou (sur)vivre. Ce livre porte la vie au-delà de la souffrance. Il nous permet de mieux saisir les causes du fléau que vivent nombre de jeunes africains. Dans la "cruauté banale" du quotidien, il nous offre un aperçu des grands trajets migratoires africains. Un ouvrage à lire pour que les chiffres des drames migratoires prennent une forme humaine et nous interpellent dans notre volonté d’une fraternité aux frontons de la République.

Sur les routes africaines de l’eldorado européen : La Libye une fournaise ardente pour immigrants
Seigneur ESSONO - PARIS : EDILIVRE, 2018/06 . - 233 P.

En vente au CIIP et disponible au prêt : voir dans le catalogue.

Article publié dans Inter-Peuples n°269, octobre 2018

Nos coups de cœur...

AgendaTous les événements