Contre la loi Elan et ses mesures antipauvres : Occupation de la permanence parlementaire d’En Marche à Grenoble Communiqué du DAL38

Publié le :

Le DAL 38 a participé à l’occupation de la permanence parlementaire des députés En Marche Olivier Véran et Emilie Chalas, à Grenoble en Isère, pour protester contre les mesures anti-pauvres, anti locataires, anti-squats de la loi ELAN, qui peut être validée cet après-midi par la commission mixte paritaire.

En plus du dispositif anti-squat qui criminalise les personnes occupant.es les logements vides pour se mettre à l’abri et leur expulsion immédiate, en l’état des débats, la loi ELAN précarise durement les locataires du privé, aggrave l’accès au logement des personnes en situation de handicap, rétablit les sanctions financières contre les locataires, autorise la destruction sans jugement des maisons dans les quartiers informels en Guyane et à Mayotte. Elle permet d’expulser plus rapidement les familles endettées les moins riches ou lorsque l’un de ses membres consomme des stupéfiants, elle marchandise le logement social et vient servir la vénalité des spéculateurs et les intérêts des investisseurs et des grands propriétaires …

Malgré notre insistance, au téléphone, ni Olivier Véran ni Emilie Chalas n’ont souhaité appeler les parlementaires de la Commission Mixte Paritaire pour que soit retirées ces mesures anti-pauvres. Sous pression de la police appelée en renfort, l’occupation de la permanence a pris fin à midi.

Nous continuerons le combat, et appelons à la tenue d’un front uni contre les expulsions, en prévision des nouvelles expulsions à prévoir si cette loi est acceptée.

Nous soutenons le rassemblement devant le Sénat appelé par Droit Au Logement, au moment de la tenue de la commission mixte paritaire.

Le DAL 38
Grenoble, le 19 septembre 2018

Lire aussi Front contre les expulsions : Appel à résister ensemble contre les expulsions locatives

Agglomération grenobloise

AgendaTous les événements

octobre 2018 :

septembre 2018 | novembre 2018