Pour la ratification du Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires Appel du Mouvement de la Paix

Publié le :
  • Journée de mobilisation nationale pour que la France ratifie le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires
    9 Rassemblements régionaux : en Rhône-Alpes au Mont Verdun, Base aérienne 942

    • Rdv place Bellecour : rassemblement, prise de paroles
    • Convoi de voitures décorées de drapeaux de paix, jusqu’au pied du Mont Verdun
    • Montée à pied jusqu’à la base aérienne (2.5 km), au sommet du Mont Verdun

    Déplacement en autocar à partir de Grenoble si, du moins, suffisamment de participants se manifestent.
    Contact

    Lyon, rdv place Bellecour

Amplifier la campagne pour la ratification du traité d’interdiction des armes nucléaires
Exprimer notre volonté de vivre dans un monde de solidarité, de justice, de fraternité et de Paix !

En septembre : la Journée internationale de la paix du 21 septembre, les marches de la paix du 22, et en octobre : les rassemblements du 14 octobre pour la ratification du Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires (TIAN) doivent être des moments forts pour dire non à la guerre, exprimer la volonté de paix de la majorité de la population et des associations de résidents étrangers, pour exiger la ratification par la France du Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires comme le réclament les deux tiers des français.

Les milliers de victimes des conflits et de la misère, le scandale du refoulement des familles de migrants dont de nombreuses femmes et enfants avec les centaines de personnes qui périssent noyées, le gaspillage des ressources naturelles et les dangers du dérèglement climatique pour la paix, le retrait des USA de l’accord sur le nucléaire iranien accompagné des sanctions américaines inadmissibles de Trump contre l’Iran, le Moyen Orient à feu et à sang, la violation permanente des droits du peuple palestinien, les agressions économiques et les risques grandissants de guerre nucléaire exigent une riposte forte et unitaire qui prolonge les résistances qui se font jour, aussi bien contre le traitement des migrations que lors des multiples initiatives lors des commémorations des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki.

A cet égard, la présence du secrétaire général de l’ONU à Nagasaki et son appel urgent à accélérer le désarmement nucléaire dans le monde, comme cela est prévu par le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires adopté à l’ONU le 7 juillet 2017, sont des encouragements à développer la mobilisation.

122 pays sur 194 ont rédigé le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires. 59 l’ont déjà adopté et 12 ratifié. Or nous savons que ce traité ne rentrera en vigueur qu’après la ratification d’un 50ème pays.
Le gouvernement, comme ses prédécesseurs, n’entend pas mettre en débat les fondements de la politique de défense de la France.

La loi de programmation militaire 2019-2025 prévoit 60 milliards d’euros pour la modernisation et le renouvellement de notre arsenal nucléaire, trahissant ainsi le TNP qui engage les pays détenteurs de l’arme nucléaire à s’en débarrasser.

Le nouveau contexte, né de l’adoption du TIAN et de l’attribution du Prix Nobel à la campagne internationale ICAN (campagne nationale pour abolir l’arme nucléaire) est favorable à une expression publique coordonnée et convergente.

Les mois et les années qui vont nous conduire à la conférence d’examen de 2020 du TNP seront essentiels. Nous sommes à deux doigts d’aboutir aux objectifs de la campagne 2020 lancé par les maires d’Hiroshima et de Nagasaki.

Le dimanche 14 octobre, des Marches sont organisées sur les "lieux de crime" bases militaires traitant du nucléaire.

Pour la Région Auvergne Rhône-Alpes, cette marche débutera à partir de 10h00 par un rassemblement sur la Place Bellecour et partira en direction du Mont Verdun, centre opérationnel pour les armes nucléaires aériennes et navales.

Alors que les Nations Unies ont placé la Journée internationale de la Paix de 2018 sous le thème du Droit des humains à la paix, nous appelons toutes les forces vives à faire œuvre d’esprit de responsabilité et à s’associer aux multiples initiatives prévues ou à en organiser de nouvelles.

Il y a 70 ans était proclamée la déclaration universelle des droits de l’Homme. Célébrons cet anniversaire en nous rassemblant dans le respect et la richesse de nos diversités pour contribuer à la construction d’un monde de justice, de solidarité, de fraternité, de progrès social et de paix, et pour gagner l’élimination définitive des armes nucléaires.

Le Mouvement de la Paix met tout en œuvre pour assurer le succès des mobilisations.
Il est à la disposition de tous ceux qui veulent agir pour construire un monde de paix.

Le Mouvement de la Paix

Campagnes d’action

AgendaTous les événements