Cartographie participative pour les luttes sociales

Publié le :
  • Présentation sur le travail effectué au sein du collectif GeoComunes pour accompagner des communautés en luttes contre des méga-projets au Mexique.
    L’idée de cette présentation sera aussi de pouvoir échanger sur la situation actuelle au Mexique et en Amérique Centrale et sur l’apport de la cartographie participative dans l’accompagnement des luttes.

    Programme de la soirée :

    • Présentation du travail effectué par GéoComunes dans plusieurs régions du Mexique et notamment les motivations à l’origine de la contre-cartographie ainsi que la méthodologie de travail.
    • Présentation de plusieurs cartes pour éclairer les apports de cette contre-cartographie participative dans les actions de défense des territoires.
    • Discussion ouverte autour du rôle de la cartographie participative pour des actions militantes, pour l’analyse et pour l‘information des populations, et des communautés en lutte pour la défense de leur territoire.
    • Cette présentation aura pour but de présenter le travail effectué par le collectif dans différents endroits du Mexique en présentant premièrement brièvement les raisons qui nous ont motivés à commencer à réaliser ces exercices de contre-cartographie ainsi que notre méthodologie de travail.

    Soirée gratuite, ouverte à tou·tes sur inscription : https://www.la-coop.net/evenement/geocomunes/

    Org. Open Street Map Grenoble et GeoComunes

    Grenoble, Coop Infolab
    31 Rue Gustave Eiffel
    (Quartier Bouchayer-Valliet)

La cartographie participative comme outils de défense des biens communs : expérience du collectif GeoComunes au Mexique

Fondé en 2014 à Mexico, le collectif GeoComunes (site en espagnol) s’est spécialisé dans la cartographie participative pour la défense des biens communs. Le travail du collectif consiste à accompagner des luttes dans différentes parties du Mexique en réalisant des exercices de cartographie participative qui permettent d’informer la population sur les méga-projets existants sur leur territoire (mines, barrages, autoroutes, projets pétroliers, etc), d’identifier les biens communs menacés (rivières, terres agricoles, lieux sacrés, etc.) et d’effectuer des analyses géopolitiques régionales permettant de comprendre les liens existants entre les méga-projets. Les cartes et analyses réalisées s’intègrent ensuite dans les différentes stratégies de lutte des communautés (sensibilisation locale, diffusion dans les médias, actions juridiques, etc.).

Agenda solidaire

AgendaTous les événements