Noam Chomsky : "J’ai rencontré Lula, le prisonnier politique le plus important au monde"

Publié le :

Fin septembre, accompagné de sa femme, Noam Chomsky (89 ans), militant bien connu de la gauche aux États-Unis, est venu à la prison de Curitiba, capitale du Paraná, pour rendre visite à Lula, ancien président du Brésil. Alors qu’il était donné largement favori pour les élections, Lula a été condamné à une peine de 12 ans de prison pour corruption, une peine qu’il conteste tout comme une grande partie des Brésilien.nes. Pour Chomsky, Lula est avant tout un prisonnier politique. Il dit pourquoi dans un article publié sur "The Intercept" et traduit par le site de "Là bas si j’y suis".
Le CIIP estime utile de proposer à ses adhérent.es et aux visiteur.ses de notre site un accès à cette traduction.

Dans son récit, Noam Chomsky revient sur le rôle de Lula pour améliorer la situation des familles brésiliennes les plus pauvres, et inscrire le Brésil dans le dynamisme des pays émergents, avec la Chine et l’Afrique du sud.
Il analyse également en détail les méthodes légales et illégales utilisées par les principaux États champions du néolibéralisme et de l’accaparement des richesses, États-Unis en tête, tant au niveau national que dans les relations internationales, y compris des institutions de l’ONU (FMI, Banque Mondiale, UNESCO, etc.).

Accès à l’article de Noam Chomsky sur le site de "Là-bas si j’y suis"

Nos coups de cœur...

AgendaTous les événements