"Le Monde comme projet Manhattan" Des laboratoires du nucléaire à la guerre généralisée au vivant

Publié le : , par  Claude Proust

L’ouvrage de Jean-Marc Royer est le fruit d’une recherche solidement documentée et précise sur le rôle du nucléaire militaire et civil dans l’histoire. Il commence par retracer le déroulement du projet Manhattan "le plus important projet militaire de tous les temps et en même temps le plus secret" qui a aboutit à la destruction d’Hiroshima et de Nagasaki.

Comme le mentionne Annie Thébaud Mony en préface, ce livre est "d’une importance majeure pour qui veut comprendre ce que représente le nucléaire dans l’histoire humaine. Dans une approche à la fois historique, psychanalytique et anthropologique, l’auteur inscrit les origines de l’ère nucléaire - le projet Manhattan - dans l’histoire du capitalisme afin d’interroger la rupture que constituent quasi simultanément Auschwitz et Hiroshima, événements historiques majeurs, symptômes d’une régression générale de l’humanité".

Autrement dit, la recherche de la solution totale du projet Manhattan rejoint celle de la solution finale qui a culminé à Auschwitz. Ces deux objectifs font basculer l’humanité dans la "rationalité calculatrice", résultat de l’alliance entre la recherche scientifique, le capitalisme et les Etats Nations.

Selon Jean-Marc Royer ils constituent "les symptômes d’une radicalisation du capitalisme qui a pratiqué depuis cette date une guerre généralisée au vivant".
Présenté officiellement comme une œuvre de progrès pour sauver le monde libre, Jean-Marc Royer démontre que le projet Manhattan n’avait pas pour finalité d’en finir avec les nazis mais bien de contrer les avances du communisme soviétique et d’installer la suprématie des Etats Unis sur le reste du monde.

Aveuglés par l’idéologie de la science et du progrès et forts de la puissance du feu nucléaire, d’autres Etats nucléocrates ont suivi l’exemple des Etats- Unis. Ils ont imposé le nucléaire tant civil que militaire au prix d’un négationnisme organisé pour dissimuler les effets nuisibles et les conséquences délétères de son usage.
En relatant les conclusions de la Commission d’enquête indépendante sur l’accident nucléaire de Fukushima (créée par une loi japonaise du 30/10/2011). Jean-Marc Royer souligne que ce rapport officiel rompt avec ce négationnisme ambiant car il est sans précédent dans l’histoire secrète du nucléaire où la langue de bois est de rigueur. Ses conclusions sont en effet sans appel : "les installations de Fukushima n’étaient pas capables d’éviter une catastrophe… l’accident du 11/03/2011 est le résultat d’une collusion entre le gouvernement, les organismes de réglementation et l’opérateur…" et dans l’ensemble la commission note qu’elle a "rencontré une ignorance et une arrogance impardonnable chez toute personne ou organisme s’occupant de l’énergie nucléaire".

Le livre de Jean-Marc Royer termine sur le peu d’avenir que nous réserve le nucléaire et l’ère du "capitalisme thermo-industriel" qui lui est associé. Selon lui "le nucléaire ne saurait être compris si l’on ne reconnaît pas qu’il est le fils ainé de la science du XXe siècle, cependant que, dans son essence même par sa dimension planétaire et ses effets mortifères et morbides quasi éternels, il est un écocide et un crime contre l’humanité d’un type entièrement nouveau". C’est également cette nouveauté que souligne Svetlana Alexievitch dans son livre "La Supplication" quand elle écrit que "Tchernobyl est un mystère qu’il nous faut encore élucider. C’est peut être une tâche pour le XXIe siècle. Un défi pour ce nouveau siècle".

Pour ce qui nous concerne et dans l’immédiat il faut espérer que le livre de Jean-Marc Royer ouvre des axes de réflexion et surtout d’action quand aux effets du nucléaire dans la problématique climatique actuelle. A sa lecture on comprend que le nucléaire ne sauve pas le climat mais que, bien au contraire, allié à un processus de déshumanisation, il aggrave sa détérioration pour des siècles et des siècles…

Article publié dans Inter-Peuples n°271, décembre 2018

Nos coups de cœur...

AgendaTous les événements