Solidariedade antifascista

Publié le : , par  Roseline Vachetta

Réussite de la manifestation pour le Brésil

Entre 3 et 400 personnes se sont rassemblées ce samedi 10 novembre pour protester contre l’élection de Jair Bolsonaro au Brésil. Appelée très largement par des associations, des syndicats et des partis, plusieurs interventions pertinentes et très écoutées ont ouvert ce premier rassemblement.

Des témoignages d’abord, d’étudiant.es brésilien.nes [1] exprimant leur inquiétude devant ce président d’extrême droite qui ne sera investi qu’en janvier 2019 et qui pourtant déjà se rend coupable d’atteintes graves aux libertés : tri à l’entrée de l’université des étudiant.es selon leurs opinions, discours raciste, sexiste, homophobe encourageant toutes les agressions. Qui ont nettement augmenté depuis l’élection présidentielle.

Une militante du planning familial [2] a fait état du discours profondément sexiste de Bolsonaro contre l’égalité des salaires et des statuts professionnels entre femmes et hommes, le droit à l’avortement et le choix du nombre d’enfants et même une remise en cause de l’intelligence des femmes...

Au nom de FAL, un militant a expliqué la politique agricole de soutien aux latifundistes contre les paysan.nes et les Indien.nes que Bolsonaro compte mettre en place, la militarisation de la société, et exprimé de fortes inquiétudes sur les déforestations annoncées.

Des camarades de la CGT [3] et de Sud ont décrit des éléments du programme du nouveau président en matière de remise en cause des droits du travail, de la protection des syndicalistes, des services publics et ont appelé à rester vigilants contre les chasses aux syndicalistes qui ont déjà commencé, les patrons se sentant encore bien plus forts depuis l’arrivée de Bolsonaro.

Enfin, un militant de ACIP Asado a appelé tous ceux et celles qui le souhaitent à rejoindre un comité de vigilance qui se réunira la 4 décembre pour rester très informé des évolutions brésiliennes, développer les solidarités nécessaires avec les Brésiliens et Brésiliennes opposés au président, interpeller notre gouvernement qui a félicité sans réserve Bolsonaro pour son succès et participer à d’autres initiatives.
Enfin, le rassemblement, animé par la batucada s’est transformé en manifestation jusqu’à la préfecture. Une première initiative plutôt réussie.

Article paru dans Inter-Peuples n°271, décembre 2018

Rencontres / débats

AgendaTous les événements