Tchad, un peuple en quête de droits et de libertés

Publié le :

Déjà en 1983 le CIIP écrivait : "Le Centre d’Information Inter-Peuple exprime sa profonde inquiétude face à l’aggravation de la situation au Tchad et à l’intervention sans cesse croissante de l’armée française dans le conflit qui se déroule dans ce pays, ex-colonie française". Après avoir dénoncé le soutien continu des divers gouvernements français aux dictateurs qui se sont succédé au pouvoir dans ce pays, le CIIP poursuivait : "La France a mieux à faire que de jouer le rôle peu enviable de "gendarme de l’Afrique". Elle doit, avant tout nouer des liens de coopération sans ingérence aucune et permettant de vaincre le sous-développement et souvent la famine, notamment dans les pays du Sahel comme le Tchad. Ce qui exige au préalable le retrait des troupes françaises du Tchad et à terme de l’ensemble de l’Afrique francophone, ainsi que la cessation de nos ventes massives d’armes qui ne font qu’entretenir des conflits fratricides et dramatiques entre pays et peuples du Tiers-Monde".

35 ans après qu’en est-il de la situation au Tchad et des relations de la France avec ce pays ? S’est-elle améliorée ? Force est de constater que bien des citoyen.nes français.es ne peuvent pas répondre à cette question, voire souvent ne se la posent même pas, alors, que nous le verrons, les gouvernements français successifs ne sont pas restés inactifs dans ce pays, loin de là… Nous même au CIIP nous nous sommes aperçus que nous n’avions que des notions générales sur ces interrogations. Aussi, quand nous avons eu l’occasion de rencontrer une association de jeunes tchadien.nes, pour organiser avec eux une journée d’information sur leur pays, avons-nous décidé d’élaborer ce dossier pour vous proposer une introduction aux problématiques tchadiennes.

Vous trouverez dans ce dossier un article sur la France dans l’histoire du Tchad et des Tchadiens ; un sur le régime Déby, comme république très dictatoriale en place depuis 28 ans ; un sur le Franc CFA comme outil d’asservissement des peuples africains ; un sur les menaces sur l’agriculture et l’alimentation au Tchad, avec, entre autres, les effets des changements climatiques ; un sur l’éducation, avec les causes de sa corruption et les inégalités face à l’accès aux savoirs ; divers repères chronologiques et géo-socio-économiques et nous finissons en vous proposant une bibliographie et une sitographie pour vous permettre d’aller plus loin que ce dossier, forcément limité, et de vous forger un avis personnel plus étayé.

Tchad, un peuple en quête de droits et de libertés {JPEG}Tchad, un peuple en quête de droits et de libertés
CENTRE D’INFORMATION INTER PEUPLES (CIIP) GRENOBLE - GRENOBLE : CENTRE D’INFORMATION INTER PEUPLES (CIIP), 2018/12. - 32 P.

Vous pouvez vous procurer ce dossier au prix de 5 € soit en passant au local du CIIP (Maison des Associations - 1er étage - bureau 114) soit en le commandant (+ 3 € frais de port).

Sommaire

  • La France dans l’histoire du Tchad et des Tchadiens
    • La période coloniale : 1900 – 1960, le temps des "indigènes"
    • La période post-coloniale : 1960 aux années 2000, le temps de la "FrançAfrique"
    • Conclusion provisoire : la France, le Tchad et des Tchadiens au temps des terroristes.
  • Le régime Déby : une république très dictatoriale
    • Idriss Déby : un ex-chef rebelle aux commandes avec la complicité de la France
    • Déby : un président à la main de fer
    • Déby : pourfendeur de la liberté de la presse et de la libre parole
    • La population relève la tête, mais Déby ne cède pas
    • Déby : un dictateur promu monarque.
  • Franc CFA : un outil d’asservissement des peuples africains
    • Rappel historique
    • Opération "persil" et la dévaluation de 1994
    • 7 janvier 2017 : nombreuses manifestations contre le franc CFA.
  • Menaces sur l’agriculture et l’alimentation au Tchad
    • Des productions variées n’empêchant pas des déficits alimentaires périodiques
    • Les sécheresses : un mal qui va s’aggravant au détriment des populations
    • Lutter contre l’aridification en sauvegardant l’indépendance du pays ?
  • Une éducation scolaire faible et inégalitaire
    • L’État, premier responsable
    • Des élèves souvent démotivés
    • Des parents en difficulté
    • Des filles peu scolarisées
    • Des inégalités nombreuses et tenaces
    • Rappel des principales conclusions du diagnostic du système éducatif tchadien
  • Annexes
    • Repères chronologiques
    • Repères géo-socio-économiques
    • Pour aller plus loin…

Nos dossiers

AgendaTous les événements