Ici, BatukaVI à New York !!!

Publié le : , par  BatukaVI

New York, c’était la ville qui émergeait lorsqu’on demandait à nos enfants de la BatukaVI : "Dans quelle ville souhaiteriez Batucader ?"
Alors, après Porto, Zagora, Ouaga, Rio, Milan, Sion, Bilbao, Saïda, Vaduz, Innsbruck… c’est à New York que dix enfants de la troupe d’enfants percussionnistes de la Villeneuve de Grenoble, mais aussi et désormais de celle d’Echirolles, se sont rendus en octobre 2018.

Et pourquoi en ce mois d’automne ? Tout simplement pour profiter de la ville, de ses quartiers et de ses habitants, avant d’en animer la Parade d’Halloween le 31 octobre puis le Marathon International le 4 novembre, deux événements réunissant plus de deux millions de personnes. Tout simplement clin d'œil

Ces grands BatukaVIens (âgés de 14 à 19 ans) pour qui c’était peut être le dernier voyage collectif ont vécu deux semaines extraordinaires. Si elles ont aussi été rythmées par leurs instruments, elles l’ont d’abord été par des échanges fabuleux avec plusieurs groupes d’enfants et de femmes percussionnistes principalement issus de quartiers populaires, comme eux.

Les batucadas féminines Fogo Azul et Batala NYC ont réservé un accueil unique à nos jeunes. Avec les Fogo Azul et leur cheffe Stacy, outre d’intenses répétitions, les jeunes Français.es ont partagé d’autres beaux événements comme deux plus petites parades pour Halloween, un échange musical en compagnie de notre Maire de Grenoble (en visite familiale aux Etats-Unis) et le Défilé des Nations pour le Comité d’Organisation du Marathon.

Les groupes percussifs de jeunes Harlem Samba et Brooklyn United ont accueilli avec autant d’amitié et d’enthousiasme nos enfants qui ont porté haut les couleurs de leurs quartiers villeneuvois d’origine. Aux dires de nos huit jeunes filles et, donc, deux garçons… l’échange avec ces derniers a été le plus riche que ces ancien.nes de la BatukaVI aient jamais vécu !

Même si les découvertes culturelles et les visites touristiques principalement sur Manhattan se sont enchaînées à bon train, loger et vivre dans le Bronx était aussi important pour mieux appréhender les réalités variées de cette ville unique que constitue New York. Prendre le temps de discuter à plusieurs reprises, comme au croisement des rues Malcom X et Martin Luther King, avait aussi beaucoup de sens.

Mais, il est clair qu’animer cet immense marathon en pleine 1st Avenue, parader dans les rues de Manhattan pour Halloween, avoir le très rare privilège de jouer à Times Square ou plus communément dans Central Park, poser au pied de la Statue de la Liberté ou en haut de l’Empire State Building… tout cela restera aussi gravé dans l’esprit de ces jeunes têtes même quand elles seront grisonnantes.

Conçu initialement comme un "One shot", cet échange Batuca’New York aura des petits… puisqu’on y retournera en octobre 2021. D’ici là El Jadida, Constantine, Coburg, Dakar, Tokyo, Sydney, … attendent d’autres BatukaVIens.

Article publié dans Inter-Peuples n°272, janvier 2019

Voyager autrement

AgendaTous les événements