8 mars 2019 Journée internationale de lutte pour les droits des femmes

Publié le :
  • Portons toutes et tous un foulard violet !

    À l’initiative de la Plateforme des Droits des Femmes 38 et de NousToutes38
    Premiers signataires : CLAG, LIFPL, Osez le Féminisme ! 38, Planning familial 38, CGT 38, FSU 38, Solidaires 38, UNL Isère, EELV 38, France Insoumise, Jeunes écologistes Grenoble, NPA38, PAG 38, PCF 38, ATTAC38...
    Et le soutien de l’APARDAP

    Grenoble, rdv devant l’hôpital Nord
    Tram B, arrêt La Tronche

Nous valons mieux que ça !

Nous représentons 52% de la population. Nous sommes des femmes, des filles, des personnes trans et non-binaires. Nous avons en commun de subir des discriminations basées sur notre genre. Nous sommes étrangères, racisées, handicapées, lesbiennes, sans-papiers, grosses, jeunes et vieilles, et nous cumulons les discriminations.

La majorité d’entre nous exercent des métiers qui, bien qu’indispensables à la société, sont dévalorisés. De plus, ils sont mal rémunérés et leur pénibilité n’est pas reconnue. D’autres font le même travail que des hommes mais avec un salaire inférieur. Nous sommes à temps partiels avec un salaire partiel souvent parce que nous n’avons pas d’autre choix. Notre travail est invisibilisé et dévalorisé. Notre salaire est inférieur de 26% à celui des hommes. De ce fait, tous les jours, à partir de 15h40 nous travaillons gratuitement. Nous sommes retraitées et nos pensions sont de 40% inférieures à celle des hommes. Nous subissons de longue date la précarité et le chômage dénoncés avec force par les gilets jaunes.

Nous réalisons plus des 2/3 du travail domestique. Sans compter la charge mentale et la charge émotionnelle que nous assumons en grande majorité.
Tous les jours, au travail, dans la rue ou chez nous, dans les institutions et le milieu médical, nous sommes confrontées à des violences sexistes et sexuelles. Et nos agresseurs jouissent bien trop souvent d’impunité.
Notre droit fondamental à disposer librement de notre corps est sans cesse attaqué. Le droit à l’IVG est menacé, par les réactionnaires et les politiques d’austérité. Le droit à la PMA doit être accordé à toutes les femmes, aux lesbiennes, aux femmes célibataires, aux hommes trans, aux personnes non binaires.

Nous sommes de tous les pays et tous les continents et nous sommes solidaires de toutes les femmes qui luttent contre les réactionnaires et conservateurs au pouvoir partout dans le monde.

  • Pour exiger que notre travail soit reconnu et rémunéré
  • Pour le partage du temps de travail entre toutes et tous pour lutter contre la précarité, le chômage et permettre une meilleure répartition des tâches domestiques
  • Pour un véritable service public de prise en charge de la petite enfance et de la perte d’autonomie
  • Pour imposer la fin des violences et de l’impunité des agresseurs
  • Pour l’augmentation des moyens pour la prise en charge des personnes concernées par les violences
  • Pour garantir nos libertés de choix et le libre accès à l’IVG et à la contraception
  • Pour l’ouverture de la PMA pour toutes les personnes qui le souhaitent
  • Pour une véritable éducation non sexiste, non genrée et prenant en compte la multitude des identités de genre
  • Pour gagner l’égalité, pour faire entendre nos revendications à nos employeurs, au gouvernement et à la société

Nous appelons à une grève féministe le 8 mars

À l’initiative de la Plateforme des Droits des Femmes 38 et de NousToutes38

Agenda solidaire

AgendaTous les événements