Renoncer à l’expulsion des habitant·es de Courtade (Isère) pour terminer leur relogement Courrier adressé aux préfet du département et de la Région

Publié le : - Date de modification :

Courrier inter-associatif [1] concernant la situation très préoccupantes des habitant·es du bidonville de Courtade (Fontaine – Isère) [2]

Une vingtaine de personnes habitent toujours sur ce bidonville et font l’objet d’un jugement d’expulsion rendu le 6 février 2019. Au vu du néant des arguments avancés pour justifier l’expulsion, l’EPFL [3], propriétaire du terrain, doit renoncer à demander le concours de la force publique tant que le travail de relogement n’est pas accompli jusqu’au bout pour tou·tes les habitant·es du bidonville, ce qui peut se réaliser en quelques mois.
Le Préfet doit renoncer à une expulsion afin de mettre en œuvre comme la loi le lui impose les démarches de relogement en concertation avec les collectivités territoriales et les acteurs sociaux.

Téléchargez le courrier :

Courtade : Courrier avril 2019

Dernière info : l’EPFL sape le travail de relogement et met des familles en danger
Communiqué du DAL 38

Les habitan·es du bidonville de Courtade à Fontaine ont reçu ce mardi 23 avril matin un commandement de quitter les lieux sous 24 heures par voie d’huissier. Cette décision intervient alors que 4 familles sont en cours de relogement par la MOUS. La précipitation de cette expulsion sape le travail d’accompagnement vers le logement malgré des promesses orales de la Présidente de l’EPFL, propriétaire du terrain,
de terminer l’accompagnement de la Metro avant l’expulsion. Les familles vont se retrouver à la rue, sans aucune solution alors qu’il n’y a aucune urgence de libérer ce terrain. Pas d’expulsion sans relogement !

Signature : DAL 38

[1Les signataires : Association Roms Action, Collectif Patate Chaude, CISEM – Coordination iséroise de solidarité avec les étrangers migrants (dont fait partie le CIIP), Droit Au Logement Fontaine, Droit Au Logement Isère, Fédération des Acteurs de la Solidarité Auvergne – Rhône - Alpes, Ligue des droits de l’Homme – Fédération de l’Isère, Paroisse St Michel du Drac, RESF Fontaine

[2Courrier adressé à Pascal Mailhos, Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Lionel Beffre, Préfet de l’Isère et Sylvain Mathieu, Délégué interministériel à l’hébergement et l’accès au logement, avec copies à Christophe Ferrari, Président de Grenoble-Alpes Métropole, Christine Garnier, Vice-présidente de Grenoble-Alpes Métropole déléguée à l’habitat, au logement et à la politique foncière et Présidente de l’EPFL, Françoise Cloteau, Vice-présidente de Grenoble-Alpes Métropole déléguée à l’hébergement et aux gens du voyage, Jean-Paul Trovero, Maire de Fontaine et 1er vice-président de l’EPFL ainsi qu’à l’ensemble des maires de la Métropole.

[3http://www.epfl-dauphine.fr/27-presentation-generale.htm : "L’Établissement Public Foncier Local du Dauphiné est un opérateur public au service des stratégies foncières des collectivités territoriales membres qui en constituent l’aire de compétence et le périmètre". Grenoble-Alpes Métropole et le Conseil Départemental de l’Isère en sont les membres fondateurs.

Agglomération grenobloise

AgendaTous les événements