Pour la libération de Louisa Hanoune !

Publié le :
  • Journée internationale pour la libération de Louisa : rassemblement devant le consulat d’Algérie.

    Appel du Comité de soutien isérois aux signataires de l’appel pour la libération de Louisa Hanoune, aux démocrates et défenseurs des libertés

    Grenoble, rdv gare du téléphérique
    Quai Stéphane Jay

Algérie. Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT), ancienne députés, militante infatigable pour la souveraineté du peuple algérien, pour les droits démocratiques, pour la constituante et pour la défense des intérêts des travailleurs et travailleuses algérien·nes, a été arrêtée par le tribunal militaire de Blida le 9 mai dernier. Elle est accusée de "complot ayant pour but de porter atteinte à l’autorité du commandant d’une formation militaire" et pour "changer le régime". Il faut exiger sa libération immédiate !

Arrestation arbitraire qui donne un signe clair de l’orientation des maîtres de l’Algérie d’aujourd’hui qui, après s’être débarrassés de l’encombrant Bouteflika, n’ont aucune intention de laisser la parole au peuple. L’appareil bureaucratico-militaire qui gouverne l’Algérie depuis 1965 et vit de la rente pétrolière est prêt à tout pour garder le pouvoir.

Ci-dessous la pétition à l’initiative du Comité National pour la libération de Louisa Hanoune constitué de militants des droits de l’Homme, de syndicalistes, de moudjahidines, d’universitaires, de journalistes , de citoyens...

Texte de la pétition : Pour la libération de Louisa Hanoune !

Nous militantes, militants politiques, syndicaux, associatifs, des droits de l’Homme, personnalités nationales, universitaires, anciens combattants, citoyennes et citoyens… indignés par l’arrestation arbitraire de Louisa Hanoune, Secrétaire générale du parti des travailleurs, militante de la démocratie, des droits des femmes, de la souveraineté populaire, de la souveraineté nationale et contre toutes les formes d’ingérence extérieure, et sa mise en détention provisoire par le Tribunal militaire de Blida depuis le 9 mai 2019 et mise dans un état d’isolement total, privée de toute visite, sans aucune information officielle sur les charges retenues contre elle, dénonçons cette incarcération qui touche une responsable politique et ce, quel que soit notre point de vue sur la politique du parti des travailleurs et de sa Secrétaire générale. Décidons de nous constituer en comité national pour la libération immédiate et inconditionnelle de Louisa Hanoune.

Cet acte antidémocratique qui criminalise l’action politique est dirigé aussi contre les millions d’Algériennes et d’Algériens engagé·es dans une révolution inédite pour le départ du système.
Nous appelons toutes les organisations et militant·es attaché·es à la démocratie de s’associer à cette initiative et/ou à prendre d’autres initiatives pour mettre fin à cette injuste et illégitime incarcération.

Comité national pour la libération de Louisa Hanoune
Alger ; le 11 Mai 2019

Pétition à signer ici

Voir aussi "l’appel pour la libération de Louisa Hanoune"

Pétitions

AgendaTous les événements