Peuples autochtones et écologie planétaire

Publié le :

Retour/bilan de "Résistances des peuples autochtones et écocide"-, une initiative exemplaire conduite par le Collectif "Mémoire, Vérité, Justice" du 29 mars au 20 avril 2019.
Le CIIP fait partie du Collectif "Mémoire, Vérité, Justice" qui s’est créé dans les années 2010 et qui a pour objectifs d’exiger reconnaissance et réparation des crimes perpétrés par les dictatures latino-américaines des années 1970-1990 et de faire le point des résistances aujourd’hui des peuples latino-américains et des peuples autochtones des Amériques

L’objectif de ce projet était de sensibiliser le grand public sur la situation des peuples autochtones et la convergence de leurs luttes avec l’ensemble des initiatives à travers le monde pour la protection de l’environnement.

La table ronde, évènement central, a eu lieu le 9 avril, dans l’Ancien Palais du Parlement. En présence de Mme Daiara Tukano (Brésil), Fernanda Kaingang (Brésil), Jaider Esbell (Brésil), qui représentaient différents peuples autochtones du Brésil. Ils ont exposé leur situation sociale, culturelle, environnementale ainsi que leurs principales demandes pour la survie de leurs peuples et pour le respect de leurs droits fondamentaux.
Marine Calmet (Paris) et Marion Weber (Paris) ont analysé les problèmes juridiques pour la défense et la promotion des droits de ces peuples autochtones (biopiraterie, déforestation, crime d’écocide). Le public très nombreux et intéressé a interagit vivement et longuement avec les invité·es.

La rencontre et les échanges avec les lycéens, à la salle des Archives le matin du 10 avril étaient une réussite. Les présentations illustrées par des nombreux documents vidéo ont était très appréciées par les étudiant·es et les enseignant·es.
Dans l’après midi l’ensemble de nos invité·es a été reçu dans une salle comble d’étudiant·es à l’Institut d’études politiques ce qui a donné lieu à un riche et long débat.
La projection du film documentaire Nature, le nouvel eldorado de la finance, de Denis Delestrac et Sandrine Feydel (France, 2014) organisée le jeudi 11 avril à Mon Ciné, était suivie d’un débat avec les invité·es du Brésil. Une exposition des œuvres de Jaider Esbell "It was Amazon" et de Daiara Tukano "Hori" accompagnée par des chants amérindiens et un apéritif convivial a clôturé la soirée.

Par ailleurs les invité·es brésilien·nes ont animé des activités culturelles au Magasin des Horizons (atelier des chants amérindiens et journée d’étude des écofeminismes) en présence d’un public très nombreux. Ils ont participé à une émission au plateau de Radio Campus.

Enfin, plusieurs autres activités autour de la thématique ont eu lieu au cours du mois d’avril, soirée Poético-Musicale Latino-Amérindienne, film et contes adressées au jeune public.
Les responsables du Musée de la Résistance et la Déportation de l’Isère ont organisé une rencontre avec les invité·es brésilien·nes suivie d’une visite du Musée.
Dans le cadre du partenariat entre le Collectif Mémoire-Vérité-Justice Rhône-Alpes, la Coordination Justice Climatique et Sociale (Suisse), le Mouvement pour la Démocratie au Brésil (Portugal) et Terre Indigène (France), Daiara Tukano, Jaider Esbell et Fernanda Kaingáng ont participé à une tournée dans 12 villes de 6 pays européens.

Au nom de AGSPA et des associations du Collectif Mémoire-Vérité Justice Rhône Alpes, nous tenons à transmettre la satisfaction de l’ensemble de nos invité·es envers l’organisation de ce programme, la qualité de l’accueil et des échanges avec un public qui a atteint plusieurs centaines de personnes.

Alicia Lajmanovich
Présidente de AGSPA

Rencontres / débats

AgendaTous les événements