Jai Jagat 2020

Publié le : , par  Philippe Savoye

Le 2 octobre dernier, jour du 150ème anniversaire de la naissance de Gandhi, est partie de New-Delhi une marche de 10 000 km à travers 17 pays dont l’arrivée est prévue le 26 septembre 2020 à Genève, à l’occasion de la Journée internationale de la paix... Une aventure d’une année pour des centaines, voire des milliers de marcheurs, mais aussi une campagne mondiale, sociale et écologique, pour les droits des peuples, la dignité des personnes, le climat, la lutte contre la pauvreté et l’exclusion... Une année pour sensibiliser et mobiliser, organiser des évènements, marcher en direction de Genève depuis les quatre points cardinaux. Chaque pays sera traversé en accord avec les réseaux locaux qui organiseront des évènements, notamment pour recueillir les revendications et propositions de la population. Un noyau de 50 marcheurs sera présent sur toute la marche (25 Indiens et 25 internationaux) et des centaines d’autres se joignant à elle tout au long du parcours.

Quels objectifs ?

Jai Jagat, qui peut se traduire par "la victoire du Monde" se veut "incarner le changement que l’on souhaite voir se réaliser dans le monde". Le mouvement Ekta Parishad, à la base de cette marche, conçue également comme "un Forum Social Mondial itinérant", définit les bases du plaidoyer autour de quatre axes : la Paix et la non-violence, la réduction de la pauvreté et de la marginalisation, l’intégration et l’harmonie sociale, la restauration écologique et le changement climatique. Le mouvement, regroupant 11 000 organisations communautaires indiennes, précise les missions de la marche qui aboutira à remettre à l’ONU les doléances et propositions recueillies tout au long du parcours :

  • Promouvoir le message principal de Gandhi, la non-violence, comme étant une stratégie de transformation générale ainsi qu’un mode de vivre ensemble.
  • Faire de la campagne Jai Jagat, dont les marches sont un élément central, un outil de convergence des forces motrices du changement et de la transformation sur les plans individuel, sociétal et institutionnel.
  • Promouvoir l’éducation et l’émancipation des femmes, des jeunes et des plus démunis en tant qu’acteurs essentiels de cette campagne.
  • Contribuer de manière globale à la sensibilisation aux défis environnementaux, sociétaux et de gouvernance démocratique.
  • S’appuyer sur les Objectifs de Développement Durable (à l’horizon 2030), sur la base d’un dialogue critique et collectif afin de concrétiser ces missions.

Informations concrètes (Tou·tes à vos agendas...)

Pour se rendre à Genève, la marche passera par le nord du lac Léman ; des marches de convergence partiront de Suède, Grande-Bretagne, Allemagne, Marseille (sur la problématique de l’eau), Lyon, etc. La caravane venant du Sénégal fera halte à l’Arche de Saint-Antoine l’Abbaye et suivra le chemin de Compostelle. Des marches de solidarité auront lieu sur les différents continents.

  • Week-end des 26 & 27 septembre, arrivée de la marche ; festival "Sois le changement",
  • Du 28 au 2 octobre : forum "Sois le changement", avec une thématique quotidienne : économie inclusive et non violente - les nouveaux droits pour la planète - réussir l’agenda 2030 avec tout le monde - nourrir le monde en sauvant le climat - Gandhi pour les crises d’aujourd’hui.

Pour en savoir plus :
site indien : www.jaijagat2020.org
site européen : jaijagat2020.eu

Article publié dans Inter-Peuples n°282, janvier 2020

Campagnes d’action

AgendaTous les événements

mai 2020 :

Rien pour ce mois

avril 2020 | juin 2020