Migrant’Scène : Regards croisés sur les migrations Festival de la Cimade - 11 novembre au 2 décembre 2017

Publié le :

Concert poétique - la Cie Madior et Abou Fall
L’accent est mis sur l’errance des personnages. Des personnages hors du temps qui se déplacent entre l’Europe et l’Afrique. La liberté des personnages est ensorcelé par les rites de la peur, la peur du naufrage, la peur du froid, le peur de l’errance. Le tout sur une allure musicale où se conjugue espoir des personnages.

Direction musicale et texte : Abou Fall Sénégal et France ; Texte : N’Djane Marie Joséphine Akpa Côte d’Ivoire France
Musicien : Sadio Cissokho Chant et Kora Sénégal ; Musicien : Mansour Diope Chant Danse Percussion Sénégal
Régisseur son : Bantou Congo

Grenoble, Maison de l’International
1 Rue Hector Berlioz

Le festival Migrant’Scène choisit de parler des migrations, d’interroger les politiques et mécanismes qui les sous-tendent, et remet à l’honneur l’hospitalité comme fondement de notre société et de notre rapport à l’autre quel qu’il soit !

En 2017, le festival propose de partager inspirations et initiatives autour de la thématique "D’ici et d’ailleurs : ensemble".

En savoir plus sur le site du festival

AgendaTous les événements