Jeunes majeurs expulsables au 31 août : Conférence de presse

Publié le : - Date de modification :

Conférence de presse à l’appel du DAL38, Cisem, RESF 38, Cimade, Migrants Isère, et des jeunes majeurs mobilisés expulsables de leur hébergement au 31 août
Pour dire leur droit au logement, et l’application de la loi sur la protection de l’enfance avec le contrat d’accueil jeune majeur pour ceux et celles qui le sollicitent.

Grenoble, devant le Conseil départemental de l’Isère
7, rue Fantin-Latour

70 Jeunes majeurs étrangers mis sèchement à la rue au 31 août 2019

Le choix du Conseil départemental de l’Isère, d’amener ces jeunes à une formation qualifiante puis de mettre fin à leur hébergement, de ne pas prolonger leurs contrats d’accueil jeunes majeurs est incompréhensible. Cette décision inique, prise de concert entre le CDI et la Préfecture, bafoue l’inconditionnalité de l’accueil et de l’hébergement. Ces jeunes qui sont en cours de formation ou qui viennent d’atteindre leur 18 ans, qui ont une promesse d’embauche ou un contrat de travail, sont mis dans l’impossin* ne remplissent dès lors aucune des conditions pour se loger dans ces délais.

Les associations ont demandé un rendez -vous à Mme Matin-Grand, vice-présidente chargée de la famille, de l’enfance et de la santé. Elle a fait dire qu’elle était en congé et ne pourrait nous recevoir, mais que nous ne devions pas nous inquiéter, que chaque cas était suivi et qu’elle nous tiendrait informés. Or les jeunes seront à la rue sans solution dans quelques jours.

Nous ne pouvons accepter qu’ils se retrouvent dans une situation d’urgence et de grande précarité économique et psychologique . Nous demandons :

  • qu’ils puissent terminer leur formation qualifiante
  • qu’ils puissent obtenir un titre de séjour avec autorisation de travailler
  • qu’ils puissent être hébergés jusqu’à ce qu’ils accèdent à l’autonomie.

Nous demandons que soit respectés les termes de la nouvelle convention signée le 26 juillet 2019 entre l’Etat et le Département de l’Isère "contre la pauvreté et pour favoriser l’accès à l’emploi" ; Elle stipule notamment que le département doit "empêcher les sorties sèches de l’aide sociale à l’enfance à l’atteinte de la majorité". Il est également tenu de "garantir les droits fondamentaux des enfants".

Les associations signataires : le Dal38, la Cisem, le front contre les expulsions, Migrants en Isère : la Cimade, l’Apardap, l’IDH..., Resf38

Contacts : Stephane Dezalay (06 37 26 9608 )
Monique Vuaillat (0658289040)  

AgendaTous les événements