Chili : concert de solidarité

Publié le :

A Grenoble, dans la suite des manifestations de solidarité avec le peuple chilien, après l’explosion sociale qui se poursuit, concert avec Julio Laks, pianiste, Hélène Avice, violoncelliste et Salvatore Origlio, percussionniste.

Julio Laks est pianiste et compositeur chilien, ancien soliste de l’orchestre philharmonique du Chili, ex-prisonnier politique sous la dictature militaire ; il joint à sa formation classique le jazz et la musique latino-américaine.

PAF :15€, réduit : 8€
Org. Nuestra America
Réservation : nuestramericafr38 chez gmail.com, tél. 06 44 06 19 05 (chèque à l’ordre de Nuestra América)

Grenoble, Salle Stendhal-MJC des Allobroges
5, rue Hauquelin
tram B, arrêt Notre-Dame/Musée

La situation au Chili

Après l’explosion sociale du 19 octobre, qui se préparait en fait depuis des années, le peuple chilien reste mobilisé et continue la lutte car il n’en peut plus des conditions de vie dues au néo-libéralisme, un capitalisme cruel mis en place par la dictature du général Pinochet (1973-1990) et poursuivi par les gouvernements successifs.

Les Chiliens luttent pour un nouveau modèle de vie digne, qui ne peut être atteint dans les conditions actuelles, avec ce système, "l’oasis" ou "la meilleure économie" de l’Amérique latine, qui produit toujours plus de richesses pour les mêmes, qui les volent, et en même temps, toujours plus de pauvreté pour la majorité, faisant exploser les inégalités sociales et détruisant l’écosystème.

Pour cela, ils cherchent des alternatives et réclament une nouvelle constitution - non l’aménagement de l’actuelle héritée de la dictature – avec une Assemblée Constituante indépendante et souveraine et qui ne dépendent pas des manœuvres des partis.

Le gouvernement actuel du président Piñera, formé des mêmes personnes que celles de l’époque du coup d’état militaire, ou leurs descendants, essaie de tromper les gens en proposant des mesures d’"apaisement", mais fait appel à l’armée, poursuit et augmente la répression, du nord au sud du Chili : emprisonnements, tortures, mutilations, perte d’yeux, viols, assassinats, disparitions. Une dictature, à nouveau.

Les besoins des victimes et de leurs familles sont énormes (santé, juridique, besoins des prisonniers), notre solidarité veut y contribuer.

Nuestra America

AgendaTous les événements