Tchernobyl, Fukushima... 23 mars au 3 avril 2016

Publié le :

Projection du documentaire écrit et réalisé par Marc Planeilles (52 minutes, 2015) suivi d’un débat avec un représentant du Mouvement de la Paix.
Ancien Centre d’Études Atomiques situé à seulement 15 kilomètres de Paris, le Fort de Vaujours suscite aujourd’hui l’intérêt de la société exploitante de gypse Placoplatre qui risque de mettre en suspension des particules radioactives. Comment avoir pu envisager d’expérimenter les effets de la bombe atomique aussi près de Paris et, encore aujourd’hui, l’exploitation de ce site à haut risque sanitaire ?

Grenoble, Cinéma Le Club
9 bis Rue du Phalanstère

Exposition artistique / Théâtre / Rencontres débats / Cinéma

30 ans après le début de la catastrophe ukrainienne (26-04-1986), 5 ans après le début de celle survenue au Japon (11-3-2011), la contamination radioactive souvent invisible est toujours là.

Des artistes : peintres, sculpteurs, dessinateurs, "street-artists", installateurs, comédiens, écrivains, cinéastes, ainsi que des scientifiques et des médecins, se rassemblent à Grenoble du 23 mars au 3 avril pour répondre de façon artistique et pédagogique à l’"Appel du 26 avril" initié par la Cie de théâtre "Brut de béton production" pour une insurrection artistique, scientifique, intellectuelle et populaire contre la poursuite de la contamination radioactive de la planète.


Cet événement est organisé par Sortir du nucléaire 38 et IndependentWHO -Santé et Nucléaire
, avec le soutien de la Ville de Grenoble, du groupe Les Verts / Alliance Libre Européenne, du Réseau Sortir du Nucléaire, et en collaboration avec le cinéma Le Club, le CREARC, le studio 1011, la CRIIRAD, l’Association Française des Médecins pour la Prévention de la Guerre Nucléaire (AMFPGN), les Amis de la Terre Isère ainsi que de nombreux artistes locaux et nationaux.

Tout le programme ici

AgendaTous les événements