Sur l’agenda

février 2019

  • Projection en avant-première et rencontre avec l’Association France Palestine Solidarité à l’issue du film.
    Dégustation orientale.

    Dans le cadre des 4e rencontres cinématographiques "À vous de voir"

    St Egrève, La Vence Scène

  • Conférence-débat avec

    • Naoto Kan, Premier ministre du Japon à l’époque de Fukushima
    • Éric Piolle, Maire de Grenoble
    • Mycle Schneider, Coordinateur du World Nuclear Industry Status Report,
    • Vincent Fristot, Président de GEG
    • Patrick Benquet, Réalisateur de "Nucléaire, l’impasse française"
    • Anne Debregeas, Syndicaliste Sud-Énergie et économiste à la R&D d’EDF.

    Org. : Ville de Grenoble, Université populaire up ! et syndicat Sud-Énergie d’EDF.

    Grenoble, Hôtel de Ville
    11, bd Jean Pain

  • Projection - rencontre

    • Film de Futoshi Sato, Japon | 2019| 1h30, (version originale (japonais) sous-titrée en français), projeté en avant-première
      Le 11 mars 2011, le Japon est secoué par un séisme, suivi d’un tsunami et de la triple catastrophe nucléaire de Fukushima. L’équipe du Premier Ministre, Naoto Kan, tente de faire face à cette situation. Que s’est-il passé réellement à la résidence du Premier Ministre au moment de la pire crise de l’histoire du pays ? La vérité a-t-elle été entièrement révélée ?
    • et rencontre - débat avec Naoto Kan, Premier ministre en poste au moment des événements de 2011.

    2 séances, l’une à 20h, l’autre à 20h45.
    Téléphone du cinéma : 04 76 87 46 21 - pré-achat des places : cinemaleclub.com...

    Grenoble, Cinéma Le Club
    9, bis rue du Phalanstère

  • Bilan de l’année écoulée, élection d’un nouveau bureau, et perspectives d’action et de solidarité avec les peuples de l’Amérique Latine pour 2019.

    + également un temps d’information et de débat sur la conjoncture politique et sociale latino-américaine, dans un contexte très tendu, avec une montée en force des extrêmes-droites, des menaces d’ingérences impériales et de diverses formes de répression contre les mouvements populaires.

    Cette AG sera aussi l’occasion de renouveler les adhésions (et l’abonnement à FALmag), de faire des propositions d’action et aussi de partager un moment convivial autour d’un verre.

    Grenoble, MDH Teisseire-Malherbe
    110 Avenue Jean Perrot

  • Ciné-Rencontre : Projection du film "Irrintzina", suivie d’un débat avec des membres d’Alternatiba Grenoble.

    Possibilité de diner à 19h30 sur réservation au 04 76 54 65 31

    Prix libre

    Grenoble, Le Café des Arts,
    36 rue st Laurent
    Tram B : arrêt Notre-Dame Musée et Bus 16

  • Projection-débat autour du documentaire "Nothing to hide" (2017), sur la surveillance de masse et son acceptation par les populations. L’objection qui justifie souvent la surveillance est "Je n’ai rien à cacher". Vraiment ?

    Le film sera suivi d’un débat avec Benjamin Loveluck, chercheur en sociologie, spécialiste du numérique et des pratiques politiques en ligne.

    Grenoble, le 102
    102, rue d’Alembert

  • Mémoires croisées de deux historiens des deux rives de la Méditerranée pour deux pays qui partagent une histoire commune. avec :

    • Benjamin Stora : Professeur des universités, Président du conseil d’orientation de la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration, auteur de nombreux ouvrages.
      Il enseigne l’histoire du Maghreb contemporain (XIXe et XXe siècles), les guerres de décolonisations et l’histoire de l’immigration maghrébine en Europe. Reconnu comme étant l’un des plus grands spécialistes de France de l’histoire du Maghreb et de l’Algérie. Son regard est toujours pertinent et éclairé.
    • Abdelmajid Merrdaci : Sociologue, Historien, Professeur des universités à l’université de Constantine en Algérie.
      Auteur d’une quinzaine d’ouvrages sur le patrimoine culturel algérien - théâtre, musiques - sur l’histoire du nationalisme algérien et sur la guerre d’indépendance algérienne. Il est également scénariste, documentariste, réalisateur de longs métrages sur un épisode de la guerre à Constantine. Il fait autorité en Algérie par ses travaux de recherche.

    Ouverture des portes à 17 heures 30
    Entrée libre dans la limite des places disponibles.
    Participation au frais appréciée.
    Pas de réservation possible (ni par téléphone ni par internet).

    Grenoble, Théâtre municipal
    rue Hector Berlioz

  • Deux semaines à la rencontre de la résistance palestinienne et de militant.es anticolonialistes israélien.nes....
    "Venez en Palestine et de retour chez vous, racontez ce que vous avez vu !"
    C’est ce que demandent les Palestinien.nes, c’est ce que ferons ces 12 militant.es ce soir là.

    Org. AFPS

    Meylan, salle audiovisuelle Mi-Plaine
    12, rue des Aiguinards
    Bus C1, arrêt Aiguinards-Hexagone

  • Ciné-débat organisé par Roms Action

    Grenoble, Maison de l’international
    Parvis des Droits de l’Homme
    1 rue Hector Berlioz

  • Le vendredi 8 mars étant la journée internationale des droits des femmes, des résistantes seront mises à l’honneur, avec Abdelmajid Merrdaci : Sociologue, Historien, Professeur des universités à l’université de Constantine en Algérie. Auteur d’une quinzaine d’ouvrages sur le patrimoine culturel algérien - théâtre, musiques - sur l’histoire du nationalisme algérien et sur la guerre d’indépendance algérienne. Il est également scénariste, documentariste, réalisateur de longs métrages sur un épisode de la guerre à Constantine. Il fait autorité en Algérie par ses travaux de recherche.

    - Ouverture des portes à 17 heures 30
    - Entrée libre dans la limite des places disponibles.
    - Participation au frais appréciée
    - Pas de réservation possible (ni par téléphone ni par internet).

    Grenoble, Maison des Associations
    6, rue Berthe de Boissieux

  • Portes ouvertes, rencontres pour découvrir ou redécouvrir la Maison pour l’égalité femmes-hommes, le Planning Familial Echirolles-Eybens et l’Agence du quotidien...

    Au programme :

    • 10 h - BatukaVI - Déambulation en musique dans le quartier, jusqu’aux nouveaux locaux.
    • 10 h 45 - Discours institutionnels en présence des invitées d’honneur Rachel Khan et Mata Gabin, coautrices au sein du Collectif qui a fait paraître "Noire n’est pas mon métier".
    • 11 h 30 - Les femmes dans l’espace public : projet Ru’elles avec des habitantes du quartier.
    • 12 h - Buffet
    • 13 h 30 - Rencontre avec Rachel Khan et Mata Gabin.

    Echirolles, Maison pour l’égalité femmes-hommes
    12 avenue des Etats Généraux

  • Au programme :

    • 18 h 30 - Grignotage et présentation de la Maison pour l’égalité femmes-hommes.
    • 19 h - "Autrices, lutteuses et poétesses remontent en selle", conférence gesticulée par Laure Clerjon
    • 20 h - Grignotage et présentation du Planning Familial d’Échirolles-Eybens
    • 20 h 30 - Papa n’aime pas courir après les crabes, conférence gesticulée par Laurent Blin

    "Autrices, lutteuses et poétesses remontent en selle" : Une conférence gesticulée de Laure Clerjon, qui aborde les stéréotypes de genre pour parler d’égalité femmes-hommes.
    Laure Clerjon nous raconte comment sa rencontre avec le féminisme dans les années 90 a bouleversé sa compréhension du monde. "Une femme sans homme, c’est comme un poisson sans bicyclette !" scandaient les militantes des années 70, mais les femmes à bicyclette aujourd’hui, elles en sont où ? Laure partage avec nous son expérience, ses analyses et les leviers collectifs qu’elle a identifié pour agir…

    "Papa n’aime pas courir après les crabes" : Une conférence gesticulée de Laurent Blin sur les questions de paternité, masculinités et rapports sociaux de sexe.
    Un mari, un père questionne les rapports sociaux de sexe.
    C’est paradoxal, mais c’est la naissance de sa fille qui a permis à Laurent Blin-Sourdon de relire son parcours, de prendre conscience de la façon dont il s’était construit homme. Des assignations dont il tente de se défaire, et de celles qui continuent à l’influencer. Des nombreux privilèges dont il abuse encore, également.
    Lutter contre les injustices dont est et sera victime sa fille, avant qu’elle soit suffisamment grande pour se battre à son tour – si tel était son choix – commençait par la nécessité de s’interroger sur sa position héritée au sein d’un groupe éminemment dominant, celui des hommes. De commencer à œuvrer, avec ses moyens, pour une société plus respectueuse de l’égalité entre les hommes et les femmes.

    Deux conférences gesticulées organisée dans le cadre de l’inauguration des nouveaux locaux de la Maison pour l’égalité femmes-hommes, du Planning Familial Echirolles-Eybens et de l’Agence du quotidien.

    Entrée gratuite sur réservation (40 places) indispensable : 04 76 87 89 24 ou
    secretariat chez leplanningfamilial38.org

    Echirolles, Maison pour l’égalité femmes-hommes
    12 avenue des Etats Généraux

AgendaTous les événements