Sur l’agenda 31 mars 2016

  • Exposition artistique et pédagogique qui donne des pistes pour élucider le mystère des catastrophes de Tchernobyl et Fukushima. En suscitant émotions et ressentis elle éveille une réflexion nouvelle sur la contamination radioactive qui d’imperceptible à nos sens nous apparaît alors plus visible, plus palpable...
    L’exposition est organisée autour de sept thèmes : 1/ la catastrophe, 2/ les liquidateurs, 3/ la population, 4/ la nature, 5/ les scientifiques, 6/ les politiques et 7/ les philosophes.
    Chacun de ces thèmes est illustré par de courts extraits du livre de Svetlana Alexievitch "La Supplication".

    Vernissage le 24 mars à 18h en présence des représentants de la Municipalité et de Michèle Rivasi.

    Grenoble, Ancien Musée de Peinture
    place de Verdun

  • Le 24 mars 2016 marquera le quarantième anniversaire de l’avènement d’un pouvoir militaire en Argentine, connu dans le monde entier pour la répression sanglante qu’il a exercé contre toute opposition entre 1976 et 1983. Cette période tragique de l’histoire argentine se soldera par la mort ou la disparition de 30 000 personnes, le vol de 500 bébés et l’exil de plus d’un million de personnes. La résistance a été incarnée par le combat héroïque des Grands-mères et Mères de la place de Mai, exigeant mémoire, vérité, justice et démocratie. Leur combat, associé à celui de plusieurs mouvements pour les droits de l’Homme et une volonté politique publique favorable, a permis des avancées considérables dans le jugement des responsables de ces crimes en Argentine.

    Seront présentes quatre invitées emblématiques de ces luttes : Estela Carlotto, Grand-mère de la Place de Mai ; Nora Cortinas, Mère de la Place de Mai ; deux victimes du Plan Condor, Macarena Gelman enfant volé par la dictature qui a aujourd’hui retrouvé son identité et Sara Mendez, dont le fils Simon maintenant récupéré, lui fut vole par les forces répressives lors de son arrestation. Elles participeront à une conférence-débat et échangeront avec le public. Leur présence est particulièrement importante car aujourd’hui même en Argentine, certains secteurs nostalgiques de l’époque de la répression remettent en cause la politique d’Etat en faveur des droits de l’Homme.

    Au cours de la réception, la chorale grenobloise Orfeo interprétera, en hommage à
    nos invitées, des œuvres du folklore argentin

    Grenoble, Mairie de Grenoble
    Bd Jean Pain

  • Réunion publique avec Makis Anagnostou, représentant de l’usine autogérée de Viome à Thessalonique en Grèce.
    Org : Collectif des citoyens en lutte contre l’austérité en Grèce et en Europe.

    Grenoble, Bourse du travail
    32 Avenue de l’Europe
    Tram A : arrêt Grand’Place

  • Projection du documentaire réalisé par Alain de Halleux, (production Crescendo films, 60 minutes, 2013), suivi d’un débat avec Roland Desbordes (Président de la CRIIRAD) :
    Minami-Soma, à 20 km de la centrale éventrée en mars 2011. Juste à la limite de la zone trop contaminée. Mais pas assez loin pour ne pas être elle-même contaminée. Alain de Halleux s’y est rendu plusieurs fois depuis octobre 2011. Il y a rencontré des familles entre désir de départ et volonté de rester. Trois familles aux réactions très différentes : celle qui est partie et revenue, mais dont les membres, et surtout les enfants, ont été et restent traumatisés par le tsunami ; celle qui attend le moment de refaire du surf sur l’océan ; et cet homme, bûcheron, qui avait établi un centre pour enfants autistes, et que son fils vient rejoindre...

    Grenoble, Cinéma Le Club
    9bis, rue du Phalanstère

AgendaTous les événements

mars 2016 :

Rien pour ce mois

février 2016 | avril 2016