Sur l’agenda 5 juillet 2016

  • Exposition - Ausencias (absences) du photographe Gustavo Germano
    Cette exposition met un visage sur les personnes qui ont disparu à l’époque des dictatures militaires en Argentine et au Brésil, des années 1960 aux années 1980 : des hommes, des femmes, des enfants victimes de sanglantes répressions. 30 000 disparus en Argentine et parmi eux, un des frères de Gustavo Germano.
    Dans les années 2000, le photographe réalise une série de clichés sur la base de photos d’albums de famille prises trente, quarante ans plus tôt. Gustavo Germano établit un parallèle troublant en saisissant sur les mêmes lieux et avec les mêmes postures les sujets photographiés. Mais ce rapprochement entre les deux époques souligne surtout la douloureuse absence de l’être aimé. Dans ces places vides, on aperçoit ceux qui ne sont plus là.

    Partenariat Collectif Mémoire-Vérité-Justice Rhône-Alpes et Musée de la Résistance et de la déportation de l’Isère / Maison des droits de l’Homme.

    Tous les jours sauf le mardi matin de 9h (10h le samedi et le dimanche) à 18h (mardi : 13h30-18h)

    Grenoble, Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère
    14, rue Hébert

  • Manifestation Mardi 5 juillet, jour du début du vote à l’Assemblée

    En bref, la Loi Anti-Travail, c’est :

    • L’augmentation du chômage (art. 2 + art. 11 + art. 30)
    • L’augmentation du temps de travail (art.2)
    • La casse des droits du code du travail (art. 2)
    • Le chantage à l’emploi dans l’entreprise (Art. 10)
    • Remise en cause : médecine du travail (art.44).

      Cette loi délègue aux employeurs le soin de faire leurs lois dans l’entreprise sans garde-fou, sans restriction.

    Grenoble, rdv place de la Gare

AgendaTous les événements

juillet 2016 :

juin 2016 | août 2016

juillet 2016 :

Rien pour ce mois

juin 2016 | août 2016