Sur l’agenda 11 mars 2019

  • Comment éviter que la ville durable ne soit réservée qu’à une partie de la population tandis qu’une autre partie en soit exclue ? Comment articuler la transition sociale, écologique et démocratique avec le Droit à la Ville ?
    Nous discuterons de l’importance de la défense des logements sociaux dans le projet de transformation de la Villeneuve en écoquartier populaire. Nous ferons une présentation de la campagne de plaidoyer "Justice pour les projets urbains" initiée par des organisations d’habitants dans les quartiers populaires et discuterons des propositions pour lutter contre les phénomènes d’éviction et de gentrification.
    Organisation d’ateliers pour élaborer ensemble des politiques urbaines qui mettent en œuvre le Droit à la Ville pour une transition juste.

    Organisé par : Atelier Populaire d’Urbanisme avec la participation d’Appui, APU FIVES, Un centre ville pour tous, La plateforme globale pour le droit à la ville, Habitat International Coalition, la Plateforme DESC…

    Grenoble, Institut d’urbanisme et de géographie alpine
    14 av. Marie Reynoard
    Tram A, arrêt La Bruyère

  • Discussion avec :

    • Anaïs Bovet, doctorante PACTE, qui travaille actuellement sur un panorama des utopies, des projets de transformation non violents
    • Erwan Lecoeur, sociologue, chercheur associé à PACTE, qui établit un inventaire des idées formulées par les différentes courants de l’écologie politique pour les mettre en dialogue avec les réalités d’aujourd’hui. Cela a pour but de comprendre le sens qu’elles prennent et/ou les perspectives pour des initiatives transformatrices qu’elles offrent.

    En bref, de quelles utopies disposons-nous pour ouvrir des futurs désirables ?

    Grenoble, lieu à définir

  • Séminaire : "Essai sur la violence antillaise - René Girard au prisme du discours antillais" avec Ali Babar Kenjah

    #1 Séance inaugurale : La violence et le sacré au temps des Gilets Jaunes
    Introduction au séminaire, à son mode de fonctionnement et à ses différents cadres de pertinence. Présentation du travail de René Girard. Orientation de la réflexion sur une actualisation des thèses de Girard.

    St Martin d’Hères, Institut Fourier
    Salle du conseil, 100 Rue des Mathématiques, Campus Universitaire

  • Au programme :

    • 18 h 30 - Grignotage et présentation de la Maison pour l’égalité femmes-hommes.
    • 19 h - "Autrices, lutteuses et poétesses remontent en selle", conférence gesticulée par Laure Clerjon
    • 20 h - Grignotage et présentation du Planning Familial d’Échirolles-Eybens
    • 20 h 30 - Papa n’aime pas courir après les crabes, conférence gesticulée par Laurent Blin

    "Autrices, lutteuses et poétesses remontent en selle" : Une conférence gesticulée de Laure Clerjon, qui aborde les stéréotypes de genre pour parler d’égalité femmes-hommes.
    Laure Clerjon nous raconte comment sa rencontre avec le féminisme dans les années 90 a bouleversé sa compréhension du monde. "Une femme sans homme, c’est comme un poisson sans bicyclette !" scandaient les militantes des années 70, mais les femmes à bicyclette aujourd’hui, elles en sont où ? Laure partage avec nous son expérience, ses analyses et les leviers collectifs qu’elle a identifié pour agir…

    "Papa n’aime pas courir après les crabes" : Une conférence gesticulée de Laurent Blin sur les questions de paternité, masculinités et rapports sociaux de sexe.
    Un mari, un père questionne les rapports sociaux de sexe.
    C’est paradoxal, mais c’est la naissance de sa fille qui a permis à Laurent Blin-Sourdon de relire son parcours, de prendre conscience de la façon dont il s’était construit homme. Des assignations dont il tente de se défaire, et de celles qui continuent à l’influencer. Des nombreux privilèges dont il abuse encore, également.
    Lutter contre les injustices dont est et sera victime sa fille, avant qu’elle soit suffisamment grande pour se battre à son tour – si tel était son choix – commençait par la nécessité de s’interroger sur sa position héritée au sein d’un groupe éminemment dominant, celui des hommes. De commencer à œuvrer, avec ses moyens, pour une société plus respectueuse de l’égalité entre les hommes et les femmes.

    Deux conférences gesticulées organisée dans le cadre de l’inauguration des nouveaux locaux de la Maison pour l’égalité femmes-hommes, du Planning Familial Echirolles-Eybens et de l’Agence du quotidien.

    Entrée gratuite sur réservation (40 places) indispensable : 04 76 87 89 24 ou
    secretariat chez leplanningfamilial38.org

    Echirolles, Maison pour l’égalité femmes-hommes
    12 avenue des Etats Généraux

  • Projection du documentaire d’Eugene Nulman, 2016
    The Psychosis of Whiteness est un film documentaire qui explore les représentations cinématographiques de la traite négrière, et éclaire à partir de celles-ci les perceptions de la société sur la race et le racisme aujourd’hui. Ce film, tiré d’un article scientifique de l’université de Birmingham, se penche sur les films à gros budget consacrés au commerce transatlantique des esclaves et, à l’aide de nombreuses sources et interviews, affirme qu’il s’agit d’hallucinations métaphoriques à propos de la race, de représentation distordue de l’histoire en faveur de la blancheur. Ainsi, plutôt que de blâmer les puissantes institutions responsables de l’esclavage, ces films réécrivent l’histoire en louant ces mêmes institutions pour avoir aboli le commerce des esclaves.

    Grenoble, le 102
    102 rue d’Alembert

AgendaTous les événements

mars 2019 :

Rien pour ce mois

février 2019 | avril 2019