Comment choisir un contrat d’assurance vie ?

choisir son contrat d'assurance vie

L’assurance vie est le placement préféré des Français avec plus de 1 800 milliards d’euros d’encours (soit près de 85 % du PIB).

Il existe de nombreux contrats et il n’est pas facile de s’y retrouver. Voici quelques critères simples pour vous aider à choisir un contrat qui vous correspond.

1 – Les frais

Les assureurs prélèvent différents types de frais sur les contrats d’assurance vie.

  • Les frais d’entrée : chaque versement s’accompagne de frais, généralement compris entre 0 % et 5 %.
  • Les frais de gestion s’échelonnent entre 0,35 % et 1 % pour les fonds en euros, et entre 0,50 % et 1,20 %.
  • Les frais d’arbitrage : L’arbitrage consiste à modifier la composition du contrat en vendant des supports pour en acheter d’autres. Les frais d’arbitrages peuvent être en pourcentage du montant concerné (entre 0 % et 1 % selon les contrats) ou forfaitaires.

Soyez attentif aux frais car ils peuvent sensiblement réduire la performance de vos placements.

2 – Un fonds en euros de qualité

Les performances du fonds en euros sont un autre critère pour bien choisir son contrat d’assurance vie. Alors que certains fonds peinent à dépasser 1 %, d’autres dépassent largement 2 %.

Cela dépendra néanmoins de vos objectifs et de votre profil de risque même si globalement, l’assurance vie reste un placement sécurisé. Si vous envisagez d’investir surtout sur des actions, les performances du fonds en euros ne sont pas si importantes. Elles deviennent en revanche centrales pour les profils les plus prudents.

Dans quoi investir avant la fin de l’année 2021 ?

3 – Des unités de comptes variées et performantes

Le nombre et la qualité des supports en unités de compte constituent des éléments décisifs dans le choix d’un contrat d’assurance vie.

  • Plus ce nombre sera élevé, plus les possibilités de diversification seront importantes.
  • Cependant, rien ne sert de multiplier les unités de compte si leurs performances sont médiocres. Assurez-vous donc que votre contrat propose des fonds de qualité.

4 – Privilégiez les contrats avec des options de gestion ou de prévoyance

Les titulaires d’un contrat d’assurance vie peuvent décider d’effectuer eux-mêmes la gestion de leur contrat ou de la déléguer intégralement à une société de gestion.

  • Si vous optez pour une gestion libre, vérifiez que vous disposez d’options de gestion (sécurisation des plus values, investissement progressif, « stop loss »…).
  • Si vous préférez souscrire un mandat de gestion, assurez-vous que votre contrat propose cette option et que les performances passées sont correctes (même si les performances passées ne présagent pas des performances futures…)

Certains contrats proposent également des options de prévoyance qui se déclenchent lors du décès du titulaire (garantie « plancher, « cliquet »…). Vous les rechercherez si vous souhaitez protéger le capital investi en unités de compte.

5 – Contrat collectif ou contrat individuel ?

Lorsque le contrat est individuel, l’assureur ne peut modifier le contrat d’assurance vie sans l’accord du souscripteur.

Lorsque le contrat d’assurance vie est collectif, il est conclu entre un assureur et une personne morale (banque, association…), qui va assurer le rôle de distributeur auprès des clients. Le distributeur détermine les conditions générales du contrat (notamment tarifaires) et peut les modifier unilatéralement sans solliciter les épargnants.

Soyez le premier à commenter
Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*